Afrique du Nord: Un haut cadre d'Aqmi en Tunisie éliminé, selon les forces de sécurité

Les forces de sécurité tunisiennes disent avoir tué Mourad Chaieb, ce dimanche 20 octobre, au cours d'une opération anti-terroriste au mont Essif, près de la frontière algérienne, traditionnel repaire de groupes jihadistes.

C'était l'un des jihadistes parmi les plus dangereux, et l'un des les plus recherchés. Mourad Chaieb, alias « Ouf Abou Mouhajir », était l'un des cadres les plus importants du groupe jihadiste al-Qaïda au Maghreb islamique.

99% de certitudes

À plusieurs reprises par le passé, les autorités tunisiennes avaient annoncé sa mort, mais cette fois-ci on en est sûr à 99%, assure le porte-parole du pôle anti-terroriste joint ce dimanche par RFI.

Si sa mort est confirmée, ce serait donc un nouveau coup dur porté à l'organisation Okba Ibn Nafaa, car le mois dernier, c'est l'émir de cette même katiba qui était éliminé.

Plus de succès engrangés

Ces dernières semaines, Tunis engrange donc les succès. Mourad Chaieb était traqué depuis plusieurs années. Il avait remplacé son frère, premier émir du groupe jihadiste. Loqman Abu Sakhr avait été tué en 2015 grâce à l'aide des Américains et présenté par Tunis comme le cerveau de l'attentat du Bardo qui avait 22 morts dont 4 Français.

« Ouf Abou Muhajir » a dirigé et participé, selon les autorités tunisiennes, à de nombreuses opérations qui ont fait des dizaines de morts du côté des forces de sécurité tunisiennes. Parmi elles, la plus traumatisante : l'égorgement d'une dizaine de soldats sur le mont Chambi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.