Cameroun: GDN - Bapot Lipot accuse Maurice Kamto de vouloir déstabiliser le pays avec les Occidentaux

21 Octobre 2019

Donnant la position de l'Union des populations du Cameroun ( Upc) sur les résolutions du Grand Dialogue National ( GDN) tenu du 30 septembre au 04 octobre 2019 à Yaoundé sur la crise anglophone, le député et secrétaire général ( Sg) de l'Upc a réitéré le soutien de son parti à Paul Biya pour la mise en application des recommandations de cette rencontre.

Réagissant aussi à l'intervention de Maurice Kamto le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun ( Mrc) sur les antennes de Radio France Internationale ( Rfi), le Sg de l'Upc a indiqué que les résolutions du GDN, rencontrent les aspirations des populations des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Le député Bapot Lipot a la dent dure contre les puissances occidentales et Maurice Kamto qu'il tance implicitement. Au cours d'une conférence de presse fleuve qu'il a donnée vendredi dernier à Yaoundé la capitale politique du Cameroun, le Sg de l'Upc n'a pas fait dans la dentelle: " Aujourd'hui plus qu'hier, il est clair que le Cameroun fait face à une logique de déstabilisation savamment planifiée et aux multiples tentacules. En assumant son statut de sentinelle de la souveraineté du peuple camerounais, l'Upc condamne fermement cette option de certaines puissances et institutions à placer le Cameroun sous la tutelle de la Suisse, tout en dénonçant le rôle de certains leaders politiques camerounais dans ce complot contre notre patrie", a hurlé d'indignation, le député, les yeux plongés dans ses notes. Un dernier segment de phrase adressé à Maurice Kamto, dans un implicite à peine voilé.

Pour Bapot Lipot, le GDN convoqué par Paul Biya, " est un grand succès ". Il en veut pour preuve, les félicitations des grandes puissances occidentales qu'il accusera par la suite, de " duplicité ". En effet, les puissances occidentales, hormis la France, exigent " un dialogue national inclusif " sur la crise anglophone. Posture que dénonce le Sg de l'Upc, étant entendu que pour lui, les recommandations issues du GDN, sont de nature à mettre fin à cette crise politico- militaire qui a déjà fait deux mille morts selon les sources gouvernementales, et 3000 morts selon des sources indépendantes.

" Face aux multiples plans de déstabilisation du Cameroun, au-delà des appartenances politiques, les Patriotes et Républicains camerounais doivent s'unir pour relever les défis qui nous interpellent, être dignes descendants des Pères fondateurs de notre Nation. C'est l'avenir du Cameroun, comme un pays souverain qui est en jeu", a-t-il souligné. Et de scander : " Mobilisons-nous pour accompagner le chef de l'État S. E. Paul Biya dans la mise en place des recommandations du Grand Dialogue National, démontrant pour ainsi dire notre capacité à gérer souverainement le destin de notre pays".

Et le Sg de l'Upc d'asséner le coup de grâce au Mrc et à son président, Maurice Kamto. " Le peuple camerounais invite désormais une certaine opposition camerounaise et ses parrains, à tourner définitivement la page de la logique insurrectionnelle et à inscrire son action sous les prismes de la modernité et du respect scrupuleux des institutions républicaines".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.