Afrique Australe: Le pays à la conférence internationale sur les océans

Luanda — L'Angola participe les 23 et 24 de ce mois, à Oslo, en Norvège, à la conférence internationale sur les océans.

Selon un communiqué de presse du ministère de la Pêche et de la Mer, la délégation angolaise sera dirigée par la titulaire du portefeuille, Maria Antonieta Baptista.

La ministre est actuellement en tournée dans deux pays africains et a paraphé à Gaberone, au Botswana, le 17 octobre, la charte de la SADC portant création du centre régional de fiscalisation, contrôle et surveillance de la pêche.

L'Angola devient ainsi le huitième Etat membre de la Communauté de développement de l'Afrique australe à signer cette charte approuvée par le Conseil des ministres de la SADC lors de la réunion de 2017 à Pretoria, en Afrique du Sud.

Intervenant à la cérémonie, la ministre Maria Antonieta Baptista a souligné le rôle que joue la pêche comme moyens de subsistance du peuple angolais en particulier et de la région en général.

Depuis son entrée en fonction, la ministre des Pêches déploie des efforts visant à redynamiser le secteur de la pêche, à travers la promotion d'une gestion durable des pêches et le développement de l'aquaculture garantissant davantage d'emplois.

Maria Antonieta Baptista a souligné la nécessité de déployer des efforts communs en partageant des informations pour lutter contre la pêche illégale non déclarée et non réglementée afin de préserver les ressources marines de la région.

Les autres États de la Charte sont Eswatini, le Lesotho, le Mozambique, la Namibie, l'Afrique du Sud, la Tanzanie et la Zambie.

La ministre Marie Antoinette Baptist participe ce week-end à Nouachout, lors d'une réunion de travail avec le ministre mauritanien de la Pêche et de l'Economie.

Dans la même note, le ministère de la Pêche et de la Mer indique également que la Cour des comptes a déjà autorisé le lancement de la troisième phase de la construction de l'Institut Helder Neto dans la province de Namibe avec un financement de la Chartered Bank de la Grande-Bretagne.

L'équipement de la première phase de l'équipement se trouve dans le port de Namibe en phase de dédouanement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.