Burkina Faso: Archives numérisées des Editions Sidwaya - Les recherches photographiques désormais possibles

21 Octobre 2019

Le Centre national des archives a organisé une cérémonie de remise officielle du document du fonds photographique traité aux Editions Sidwaya. A cette occasion, les deux structures ont aussi procédé à une signature de convention, le vendredi 11 octobre 2019 à Ouagadougou.

Au regard du caractère spécifique des archives photographiques en matière de collecte, de traitement et de conservation, le Centre national des archives, à travers sa direction des archives audiovisuelles et des unités techniques, a numérisé et traité plus de 6000 photographies des Editions Sidwaya. Outre cette numérisation, les deux structures ont également signé un protocole d'accord, le vendredi 11 octobre 2019 à Ouagadougou.

Selon le conservateur d'archives, Souleymane Sorry, la digitalisation de ces archives se résume en un document de 10 répertoires, avec des photos regroupées par rubrique. Les images classées vont du 8Fi au 17 Fi et le terme Fi, pour lui, caractérise le traitement des photos. «Lorsque vous voulez faire des recherches sur une personnalité, il suffit de chercher le Fi correspondant. En un clic, vous obtiendrez toutes les informations et les photos de la personne», a-t-il expliqué.

De l'avis du Directeur général (DG) des Editions Sidwaya, Mahamadi Tiégna, sa structure a pris conscience depuis belle lurette du processus de numérisation des archives-photos pour répondre aux besoins de la population en matière de recherches. «A force d'exploiter, on arrive à des détériorations irréversibles. Cette numérisation va nous permettre de prolonger la durée de ces photos au profit des chercheurs et étudiants», a-t-il souligné.

A entendre son homologue du Centre national des archives, Jean Bertin K. Kamboulé, la perte énorme de la mémoire institutionnelle dans l'administration s'explique par l'ignorance de certains agents publics. Pour lui, dans le domaine des archives, l'agent est responsable du classement et de la conservation, mais il n'en est pas le propriétaire. «Ce travail de numérisation va permettre de pérenniser davantage la mémoire institutionnelle. Lorsque le support physique est manipulé plusieurs fois, il se dégrade. Donc cette digitalisation vient faciliter la préservation à long terme du support physique », a-t-il argué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.