Maroc: Le Onze national décroche haut la main sa qualification au CHAN 2020

Le Onze national des joueurs locaux est parvenu, samedi au stade municipal de Berkane, à surclasser son homologue algérien par 3 à 0 et à décrocher par là même son ticket pour les phases finales du CHAN 2020 au Cameroun.

Une victoire avec l'art et la manière et une qualification haut la main qui n'a pas tardé à se dessiner, sachant qu'avant l'entame de la rencontre, d'aucuns nourrissaient des doutes après que le premier acte, disputé le 21 septembre dernier à Blida, s'était soldé sur un nul blanc n'avantageant pas outre mesure la sélection marocaine.

Les protégés de Lhoussaine Ammouta, sous les regards du sélectionneur national Vahid Halilhodzic, n'ont eu besoin que d'une mi-temps pour sceller le sort de cette confrontation disputée à guichets fermés. Poussés par un public qui n'a pas cessé de donner de la voix, les joueurs de l'EN ont réussi à débloquer la situation juste avant la demi-heure de jeu (27è) sur penalty transformé par le capitaine Badr Benoun.

Une fois le score ouvert, les locaux marocains n'ont pas lâché prise, doublant la mise sur le champ par l'entremise de Hamid Ahaddad (32è) avant que Mohamed Nahiri ne corse l'addition juste avant le retour aux vestiaires.

La messe a été dite au premier half et les partenaires d'Ismaïl Haddad se sont contentés de gérer les débats lors de la seconde période, sans pour autant trop laisser l'initiative à l'équipe algérienne qui, faut le reconnaître, ne faisait pas le poids.

A l'issue de cette confrontation, Lhoussaine Ammouta a fait savoir dans une déclaration rapportée par la MAP que «le scénario tracé pour ce match du côté marocain s'est bien réalisé », précisant, à ce propos, que «le premier but est arrivé au moment idéal et que le deuxième a été très important mentalement». Il a tenu à saluer «la capacité des joueurs à préserver le score après le troisième but et à gérer le match à leur avantage grâce à une concentration irréprochable».

Quant à l'entraîneur de la sélection algérienne, Ludovic Batelli, il a affirmé que « ses joueurs ont fait les frais d'une première mi-temps catastrophique, au moment où l'équipe marocaine s'est montrée plus puissante, plus rapide et plus véloce». Et d'ajouter que «le match s'est compliqué pour les Algériens avec les trois buts encaissés en première mi-temps», en dépit du fait que « le jeu de son équipe s'est amélioré en deuxième mi-temps, ce qui lui a permis de créer quelques occasions, mais sans réussir à les concrétiser».

Lors de l'édition camerounaise du CHAN, dont la date de sa tenue n'a pas encore été arrêtée par la CAF, le Onze national partira avec la ferme intention de défendre crânement son titre remporté en 2018 à la maison. A cet effet, Lhoussaine Ammouta a souligné que «la sélection tentera de programmer des matchs de préparation en Afrique avant ce rendez-vous continental. D'ici-là, il sera procédé à l'observation d'autres joueurs susceptibles de porter les couleurs de l'équipe nationale des joueurs locaux».

Ce sera la quatrième participation de la sélection marocaine aux phases finales du Championnat d'Afrique des nations après les éditions de 2014 en Afrique du Sud (quart de finale), de 2016 au Rwanda (1er tour) et de 2018 au Maroc (consécration).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.