Afrique: Dialogue intergénérationnel sur le mariage d'enfants

communiqué de presse

12 millions de filles sont mariées avant l'âge de 18 ans chaque année, soit 23 filles toutes les minutes et 1 toutes les 2 secondes (Union Africaine) .

Plus de temps à perdre, il faut agir !

Le vendredi 25 octobre 2019, le Bureau régional de Plan International Afrique de l'Ouest et du Centre organise , un dialogue intergénérationnel sur la contribution des jeunes dans la lutte contre le mariage des enfants , à 9h30 à l'Hôtel Ndiambour , Dakar .

Ce dialogue intervient à la suite d'un atelier de transfert de compétences qui se tient du 21 au 24 octobre 2019, d ans le cadre de la mise en œuvre du projet « Jeunes leaders contre le mariage d 'enfant, une initiative transfrontalière en Guinée, Guinée Bissau, Mali et Sénégal ».

Ces quatre pays partagent des zones frontalières communes où les taux de mariage des enfants sont les plus élevés. En Guinée, Labé est la région la plus affectée : 75,9% des filles y sont mariées avant 18 ans. Au Sénégal, ce sont 68% des filles qui sont mariées avant 18 ans à Kolda, et 57% à Tambacounda. Au Mali, la région de Kayes a le taux le plus élevé de mariage d'enfants avec 87 % de filles mariées avant l'âge de 18 ans.

« Ce phénomène va au - delà des frontières et cette initiative s'inscrit parfaitement dans le cadre de la feuille de route de la CEDEAO pour la prévention et la réponse au mariage des enfants », déclare Rotimy Djossaya, le Directeur régional de Plan International en Afrique de l'Ouest et du Centre.

Les organisations de jeunes de ces régions ont décidé de s'engager dans un plaidoyer conjoint auprès des communautés et des décideurs pour lutter contre ce phénomène dont les impacts négatifs auprès des filles, de jeunes et des communautés ne sont plus à prouver.

Kadiatou Konaté, du Club des Jeunes filles de Guinée, affirme : « Le mariage des enfants vole l'enfance et empêche de s'épanouir. Il est impératif que les jeunes venant de divers horizons partagent leurs expériences, trouvent des solutions et s'engagent avec les décideurs pour que l'éradication du mariage des enfants soit une réalité » .

Tous contre le mariage des enfants !

A PROPOS DE PLAN INTERNATIONAL

Plan International œuvre pour un monde juste qui fait progresser les droits de l'enfant et l'égalité pour les filles.

Plan International croit que chaque enfant a le pouvoir et le potentiel de changer son monde. Mais la pauvreté, la violence, l'exclusion et la discrimination y font souvent obstacle. Et ce sont les filles qui sont les plus touchées.

En travaillant avec les enfants, les jeunes, nos sympathisants et nos partenaires dans plus de 70 pays à travers le monde, nous nous attaquons aux causes profondes des inégalités auxquelles sont confrontés les enfants, en particulier les filles, afin que chaque enfant puisse réaliser pleinement son potentiel. Nous soutenons les enfants de la naissance à l'âge adulte, et nous leur permettons de faire face aux catastrophes, aux conflits et à l'adversité.

En tant qu'organisation humanitaire et de développement apolitique, à but non lucratif, et sans affiliation gouvernementale, ni religieuse , nous construisons depuis plus de 80 ans des partenariats puissants avec et pour les enfants et les jeunes. Nous encourageons les changements à l'échelle locale, nationale et mondiale, en faisant entendre la voix de nos partenaires et de millions de sympathisants pour transformer la vie des enfants, des jeunes et des filles.

Contactez – nous via : 

Pamela Akplogan, Spécialiste de l'engagement des jeunes ; Tél : +221 78 184 32 45

Suivez-nous sur :

Facebook : https://www.facebook.com/Planwestafrica

Twitter : https://twitter.com/Planwestafrica

Nos Hashtags

#Endchildmarriage
#Nonaumariagedesenfants
#SupportHerEducation
#GirlsGetEqual

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.