Cameroun: Joseph LE - Un modèle d'élite politique et administrative qui fédère tous les fils de l'Est

21 Octobre 2019

Nommé ministre de la Fonction publique (Minfopra), le 02 mars 2018, Joseph LE, journaliste principal Hors- échelle, et membre suppléant du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), est un grand rassembleur.

Joseph LE est un personnage très fédérateur. Le cadre du Rdpc le parti au pouvoir au Cameroun, après sa nomination comme ministre de la Fonction publique, avait réalisé l'exploit de faire le tour de tous les départements de la région de l'Est, foulant le sol des villages les plus enclavés où personne de son acabit avant lui, n'avait mis les pieds.

« Le ministre Joseph LE travaille sans cesse au rassemblement des fils de l'Est, malgré les coups qu'il reçoit. Sa grande force réside dans sa capacité à endurer les coups, et de ne pas en faire cas. C'est tout cela qui le différencie de tout ce que nous avons déjà connu comme élites politiques et administratives ici (région de l'Est, Ndlr), et fait de lui un grand leader et un grand rassembleur qui appelle même ceux qui le blessent. Joseph LE est un grand rassembleur qui nous unit tous autour de Paul Biya le chef de l'Etat. L'humilité de Joseph LE est aussi un grand atout », nous confient les populations d'Abong-Mbang, département du Haut-Nyong (région de l'Est), que nous avons abordées subtilement, lors des obsèques ce week-end dans le coin.

Plus loin, des jeunes nous affirment que le ministre Joseph LE « fait ce qu'il peut faire pour apporter sa contribution au développement de la région de l'Est. Après avoir pris part au Grand Dialogue National tenu sur la crise anglophone, Joseph LE a déjà la tête aux élections locales (municipales, législatives et régionales), et pour lesquelles son aura après des populations, assurera certainement la victoire au Rdpc. « Il n'est pas adepte des bruits. Ses efforts vont toujours dans le sens de nous rassembler. Nous rassembler tous, frères, sœurs et élites de la région », nous fait-on savoir.

Le Minfopra affiche fière allure avec Joseph LE

Depuis l'arrivée de Joseph LE au Minfopra en mars 2018, tout le monde s'accorde à dire que ce ministère clé, affiche fière allure. Les locaux sont très décents. Venant tout droit de la présidence de la République où il fut ministre, directeur adjoint du cabinet civil, Joseph LE a imposé au Minfopra, la sévère

propreté, qui règne à la présidence de la République. « Il a contaminé la propreté de la présidence au ministère », avance souriant, un cadre du Minfopra. Un tour dans ce ministère à Yaoundé la capitale politique Cameroun, fait découvrir à l'usager, l'esprit de décentralisation implémenté par Josph LE. Des dossiers ne trainent plus comme par le passé, leur traitement devenu plus diligent et fluide ; des écrans placés de toutes parts pour, renseigner les usagers. La traque aux matricules fictifs va bon train.

Très bonne organisation des concours administratifs, en dépit de quelques couacs pour l'Enam 2019

En dehors du concours 2019 de l'Ecole nationale d'administration et de magistrature (Enam) qui a connu quelques couacs liés aux problèmes de traitement de documents, avec des noms de candidats définitivement admis et dont les noms se sont retrouvés sur les listes d'attente, des observateurs s'accordent à dire que les concours administratifs sous l'ère Joseph LE, se déroulent très bien. Originaire d'Abong-Mbang (région de l'Est), Joseph LE ne se laisse pas prendre en otage par les siens. « Il se comporte comme un serviteur de l'Etat devant servir tout usager de la Fonction publique. Il se prend pour un fils du Cameroun, de tout le Cameroun », témoigne Fogang Jacob, un usager venu suivre son dossier au Minfopra. A quelques mètres plus loin, un agent du ministère nous renseigne que le ministre est très regardant sur l'accueil que nous réservons aux usagers, et nous a interdit de les trimballer ».

La région de l'Est peut donc être fière du ministre et membre suppléant du Comité central du Rpdc, Joseph LE, et partant, le Cameroun tout entier, à l'endroit de ce grand chantre du vivre-ensemble. Un serviteur de l'Etat qui sert sans discrimination. Un fidèle du président de la République, Paul Biya.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.