Ile Maurice: Navingate - «Les documents n'émanent pas de l'ICAC»

L'Independent Commission against Corruption (ICAC) monte au créneau après la diffusion de la vidéo Navingate. Depuis vendredi, des relevés bancaires du compte personnel de Navin Ramgoolam ont été circulés dans cette vidéo. Dans un communiqué émis ce lundi 21 octobre, la commission anticorruption vient souligner que «ces documents n'émanent pas de l'ICAC».

Dans l'heure de la publication de la vidéo, la MCB avait sorti un communiqué pour indiquer que ces documents avaient été remis aux autorités dans le cadre de deux enquêtes sur l'ancien Premier ministre. Et, selon une source policière, les relevés étaient en possession de l'ICAC et de la police.

Dans son communiqué, l'ICAC indique que suivant une enquête interne, elle peut déclarer de manière irréfutable que ces fuites ne proviennent pas de cette institution. «Toutes les enquêtes de la Commission sont régies par un procédé de stricte confidentialité prévenant toute fuite éventuelle», fait-elle ressortir.

Un peu plus tôt, c'est Nando Bodha, ministre sortant du gouvernement MSM-ML, qui est venu de l'avant pour indiquer que ce dernier n'est pas derrière la diffusion de ce document. «Toute divulgation de tels documents n'est pas bonne pour l'image de Maurice», a-t-il indiqué lors d'un point de presse au Sun Trust Building ce lundi 21 octobre.

Cette vidéo met en fait en lumière les dépenses de l'ancien Premier ministre à Londres et à Paris entre 2013 et 2014. Des allégations selon lesquelles il aurait fait transférer des fonds de son parti à son compte personnel sont également faite. Ce qu'ont démenti les Rouges par voie de communiqué dimanche.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.