Togo: Yark et Ayéva sur le terrain, les engins roulants toujours interdits de circulation

Parlant de dégât, s'en est bien un que les courants d'eau ont occasionné sur le pont de Zébé. Trouvant difficilement d'issue pour circuler, ces eaux qui ont monté du fait des pluies qui ont continué par s'abattre sur le sud Togo, en cette petite saison des pluies, ont failli emporter hier dimanche le pont qui reliait Aného aux autres localités de son hinterland comme Zébé, Glidji, Kéta Assou Kopé, Zalivé, Zowla, Sigbéhoué, Atoèta, Fiocondji, Djondo Kondi, Agokpamé, Anfoin, Aklakou, Agouègan, Séko, Agbanakin, et autres.

Tôt ce Lundi matin, ce sont les ministres Yark Damehame de la Sécurité et de la Protection civile et Koko Ayéva de la ville, de l'urbanisme, de l'habitat et de la salubrité publique, avec à leurs côtés, le nouveau Maire de la ville d'Aného, Me Alexis Aquereburu, qui se sont rendus sur les lieux pour constater les dégâts.

Le constat fait, nos sources indiquent qu'ils se sont refusés à tout commentaire et ont pris la direction de la localité d'Adamé où également, les eaux du Fleuve Mono ont également monté à la suite des dernières pluies et mènent la vie dure aux populations.

Des informations parvenues à notre rédaction, la circulation pieds à terre des personnes et des biens est bien maintenue mais les engins roulants ne sont plus autorisés à rouler sur le pont.

Ainsi, pour ce qui est des motos, conducteurs et passagers sont obligés à quelques mètres du pont de descendre pour pousser leurs engins et ne devront remonter qu'après avoir franchi la zone de sécurité établie. Mais jusqu'à quand ? C'est la grande interrogation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.