Cameroun: Compétitivité de l'économie - De nouveaux hommes pour relever le défi

Sélectionnés à l'issue d'un appel à candidatures, les membres du secrétariat au comité national ont été installés vendredi dernier.

Hermann Fotie II, nouveau secrétaire permanent du Comité national de compétitivité et son équipe, constituée d'un responsable des opérations et de trois experts, ont désormais la mission de contribuer à la redynamisation de l'économie camerounaise. Surtout, comme l'a relevé Paul Tasong, ministre délégué auprès du ministre de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire (Minepat), dans un contexte marqué par la mise en œuvre d'une politique gouvernementale de transformation structurelle du secteur en régulant les importations et les exportations pour équilibrer la balance commerciale du pays. Le comité de compétitivité a été créé par décret présidentiel en décembre 1997.

C'est un cadre permanent de concertation de haut niveau entre les secteurs public et privé, placé sous la tutelle du Minepat. Il sert d'interface entre les pouvoirs publics, les acteurs de l'économie et des entreprises. En installant la nouvelle équipe managériale, Paul Tasong est revenu sur les missions qui leur incombent désormais. « Vous devez identifier les obstacles à la compétitivité de l'économie, contribuer au suivi des stratégies et programmes de développement et d'appui à la compétitivité des filières de croissance et adresser au Premier ministre un rapport annuel sur l'état de la compétitivité de l'économie nationale », a-t-il relevé. Outre le secrétariat permanent, le comité est constitué de 13 secrétaires généraux, 11 représentants du secteur privé et un de la société civile.

Il compte en outre, un secrétariat technique composé de 21 membres. Le décret présidentiel de juin 2015 réorganisant le secrétariat permanent l'a aussi renforcé en le structurant en divers pôles, dont celui de la modernisation, de la compétitivité de l'appareil de production et appui au secteur privé. Il y a également un pôle veille stratégique et observatoire de la compétitivité et un pôle amélioration de l'environnement des investissements, climat des affaires et abaissement des coûts de facteur de transactions. Selon Paul Tasong, le Secrétariat permanent devra préparer les plans d'actions du comité et assurer les questions relatives aux budgets, tout en élaborant les mesures pour le suivi stratégique des filières.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.