Cameroun: Haut-Nyong - Ce sera désormais Joseph Bertrand Mache

Cet administrateur civil principal a été installé par le gouverneur Grégoire Mvongo dans ses fonctions le 19 octobre dernier.

Joseph Bertrand Mache est le 23e préfet du département du Haut-Nyong. Il a été installé dans ses fonctions le 19 octobre dernier par le gouverneur de la région de l'Est, Grégoire Mvongo. Ce fils du Noun a reçu une onction populaire, synonyme de ce que les populations de ce département qui compte 14 arrondissements sont fières de son arrivée. Le maire de la commune d'Abong-Mbong, Charmant Oyal, l'a exprimé au nom de tout le département. Le gouverneur, Grégoire Mvongo a rappelé au promu ce qu'il doit faire en termes d'objectivité au bénéfice des populations et de leurs biens. Parmi les priorités, il y a entre autres la préparation minutieuse des prochaines échéances électorales.

En tant qu'autorite, il doit aussi faire preuve de réserve. Il devra s'assurer que les parents envoient leurs enfants à l'école. Grégoire Mvongo lui a rappelé qu'une bonne autorité administrative est inaudible et effacée. Pour ce faire, Joseph Bertrand Mache doit faire preuve de courage. Son profil parle pour lui. Joseph Avant le Haut-Nyong, ce titulaire d'une maîtrise en droit et administrateur civil principal a été dans plusieurs départements comme le Wouri, le Diamare, la Mezam, la Menoua, chacun avec ses complexités et ses réalités. Et partout, ce haut fonctionnaire de 53 ans a relevé avec brio les défis qui s'imposaient. Joseph Bertrand Mache promet servir en prinscription des lois de la République. Pour lui, seuls l'intérêt général va prévaloir. Il remplace Mboke Godlive Ntua, muté dans la Menoua et qui a servi pendant

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.