Congo-Kinshasa: RDC, les laïcs catholiques protestent contre la corruption

Photo: congonouveau.org
Felix Tshisekedi
21 Octobre 2019

Le Comité laïc de coordination appelle à une marche contre la corruption. Ce sera la première mobilisation dans le pays depuis l'élection de Félix Tshisekedi.

Après une période d'accalmie suite à l'arrivée au pouvoir de Félix Tshisekedi, le Comité laïc de coordination (CLC) appelle les Congolais à la mobilisation ce lundi (21 octobre). Ce collectif proche de l'Eglise catholique entend attirer l'attention des nouvelles autorités sur la persistance des pratiques de corruption.

"Tout en République démocratique du Congo est exposé à la corruption et la situation ne fait qu'empirer, analyse Isidore Ndaywel, le patron du CLC. Il est urgent de se mobiliser pour que le pouvoir ne se limite plus à des annonces et à de la rhétorique servie depuis Mobutu" a-t-il déclaré à nos confrères du journal français Le Monde.

Le Comité laïc de coordination était à l'origine des manifestations de début 2018 pour réclamer le départ de l'ex-président Joseph Kabila.

Hervé Diakiese, porte-parole du mouvement citoyen "Les Congolais debout" et membre du Comité laïc de coordination, explique les raisons qui motivent cette nouvelle manifestation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.