Ile Maurice: Morcellement pour les ex-planteurs de Riche-Terre - Les travaux démarrent

Plus de douze ans qu'ils avaient été forcés d'abandonner leurs terres à Riche-Terre. Ces planteurs avaient été sommés d'évacuer les lieux dans le cadre du projet Tianli-Jinfei. Mais ils peuvent nourrir l'espoir d'obtenu un lot de terrain à Mon Goût ou Khoyratty. Le gouvernement avaient acquis neuf hectares de terres pour un morcellement. Le projet sera complété d'ici mi-avril 2020, fait ressortir un communiqué de Landscope (Mauritius) Ltd ce lundi 21 octobre.

115 ex-planteurs sont concernés par cette mesure. Les travaux de morcellement ont commencé depuis vendredi 18 octobre, indique le communiqué de Landscope. Ils portent sur l'aménagement de routes, l'éclairage des rues, les drains ou encore l'approvisionnement en eau et en électricité.

Landscope explique que le retard accumulé par «la complexité du design». Il a fallu ainsi faire l'acquisition d'une autre parcelle de terrain à Mon Goût.

Le contrat au coût de Rs 18 millions a été alloué à Square Deal Multipurpose Cooperative Society Ltd. Et, une fois, les travaux achevés, les bénéficiaires pourront prendre possession de leurs terres, soit en 2020.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.