Ile Maurice: Mes Yousuf et Shakeel Mohamed réclament Rs 1,9 M à Anwar Husnoo

Le ministre sortant Anwar Husnoo aurait terni la réputation de Mes Yousuf Mohamed et de son fils, Shakeel Mohamed. C'est ce qu'ils soutiennent dans une plainte pour diffamation déposée ce 21 octobre. Ils lui réclament Rs 1,9 millions.

Les faits remontent au 17 octobre au jardin de Plaine-Verte lors d'une réunion nocturne. Anwar Husnoo y aurait tenu des propos diffamatoires à l'égard du candidat au no. 3 en parlant notamment de commissions reçues d'ouvriers bangladais. «Il a en d'autres mots, insinué qu'en tant que ministre d'alors, j'avais soutiré des commissions sur la tête des travailleurs étrangers et que je les ai exploités», déplore Shakeel Mohamed.

D'autres propos diffamatoires ont été proférés. Notamment en évoquant une portion de terrain de 13 arpents acheté par sir Abdool Razack Mohamed à Cassis. Ce dernier l'avait confié à la municipalité de Port-Louis pour l'aménagement d'un cimetière pour la communauté musulmane, explique Me Yousuf Mohamed. «La mairie a utilisé seulement sept arpents du terrain. Un 'charitable trust' avait même été établi en 2012 en marge de la construction d'un orphelinat et on avait demandé à la mairie de nous remettre la partie inoccupée pour cette construction. Du coup, il avait été déclaré dans l'acte de cessation que l'octroi du permis est fait à des fins résidentielles.»

Pour recueillir des fonds pour ce faire, il avait fait une demande de permis afin qu'une compagnie puisse opérer sur un arpent de terrain. Demande qui avait été rejetée. «So dada ti donn sa later la avek lintention pu fer kabarastan (NDlR, cimetière). Kan fer contrat li vinn residentiel, sorti residentiel, li vinn commercial», a alors commenté Anwar Husnoo.

Pour les deux plaignants, le défendeur les a dépeints comme des personnes malhonnêtes et immorales.

De ce fait, Shakeel Mohamed réclame Rs 1 million au défendeur alors que son père estime qu'une somme de Rs 900 000 devra lui être remise.

Nous avons tenté d'obtenir une réaction du ministre sortant du MSM, mais en vain. Il devra toutefois répliquer en cour.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.