Sénégal: Enseignement supérieur et cadre de vie au menu d'un colloque

Dakar — Le rôle des établissements d'enseignement supérieur et de recherche de l'espace francophone dans la promotion de la ville durable et l'évolution des mobilités urbaines sont au centre d'un colloque international ouvert lundi à Dakar.

L'urbanisation galopante s'accompagne de "défis nombreux et divers" à l'image de la diversité urbaine elle-même, a souligné Cheikh Oumar Anne, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

"Aujourd'hui, bon nombre de pays africains ont pris des mesures sur les enjeux liés à ce problème" a-t-il ajouté.

Selon lui, "le gouvernement du Sénégal s'est engagé à relever les défis du développement territorial par la promotion des transports, de diverses initiatives d'aménagement et délocalisation".

Le but est d'atteindre "les objectifs du développement durable", a dit le ministre, mettant en exergue "la mobilité urbaine vers les territoires à fort potentiel économique".

Aliou Sall, président l'Association des maires du Sénégal (AMS), maire de la ville de Guédiawaye a relevé que "l'urbanisation est particulièrement problématique au Sénégal".

"La croissance urbaine est plus visible et plus impressionnante dans les pays du sud où elle inquiète par son caractère massif ", a-t-il dit.

Des villes jadis concentrées sur une dizaine de kilomètres carrées s'étalent maintenant sur des centaines de kilomètres carrées, selon M. Sall, soulignant que cela est à l'origine des "problèmes de transport et d'assainissement".

Les villes africaines "sont confrontées aux problèmes de mobilité urbaine, au déficit d'infrastructures", a relevé de son côté le maire de Dakar Soham El Wardini, promettant d'apporter "toutes les solutions nécessaires" à ces problèmes.

Pour Mme Wardini, le rôle de l'université est d'apporter un éclairage sur les politiques publiques.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.