Sénégal: Dakar abrite une réunion sur les personnes d'ascendance africaine, à partir de mercredi

Dakar — Une réunion régionale africaine consacrée à la Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine s'ouvre mercredi à partir de 9 h 30 à l'hôtel King Fahd des Alamadie, à Dakar, a appris l'APS.

Cette réunion régionale de 2 jours est organisée par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l'Homme, en coopération avec la Commission de l'Union africaine, indique un communiqué reçu à l'APS.

La rencontre qui sera marquée par "une participation dynamique des jeunes"', bénéficiera "de l'interaction numérique et de la présence des médias sociaux et intégrera les dimensions historiques et culturelles pertinentes pour l'Afrique et la diaspora", selon les organisateurs.

La rencontre accueillie par le gouvernement sénégalais fait suite à deux réunions précédentes - l'une à Brasilia pour la région Amérique latine et Caraïbes en 2015, et l'autre, à Genève, pour la région Europe, Asie centrale et Amérique du Nord en 2017, rappelle-t-on.

La rencontre de Dakar suivra un format similaire ancré autour des thèmes de la Décennie : "Reconnaissance, justice et développement", et ce, dans la seule perspective de l'Afrique.

Le but est d'accroître "l'engagement général, y compris avec les gouvernements africains et les jeunes, à mettre en œuvre les objectifs de la Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine aux niveaux national et régional et à renforcer les liens entre l'Agenda 2063 de l'UA, les objectifs du développement durable et le programme d'activités de la Décennie internationale".

Le communiqué rappelle que la Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine, créée par une résolution de l'Assemblée générale des Nations Unies, a débuté le 1er janvier 2015 et se prolongera jusqu'au 31 décembre 2024.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.