Soudan: Premier ministre - Nos priorités sont la paix et la stabilité économique

Khartoum — Le Premier ministre Abdallah Hamdok a déclaré que les priorités de son gouvernement étaient de répondre aux demandes urgentes et aux rêves du peuple visant à instaurer la stabilité économique et la paix, les conditions propices à la durabilité de la démocratie, soulignant que les préoccupations des citoyens étaient les nôtres, car nous représentons la population. Il a déclaré que le gouvernement travaillait d'arrache-pied pour résoudre ce problème à court et à long terme et qu'il était pleinement conscient du problème des transports, soulignant l'élaboration de propositions concrètes pour résoudre le problème des transports dans les jours à venir.

Dans un discours qu'il a prononcé devant le peuple soudanais lundi soir à l'occasion du 55e anniversaire de la glorieuse révolution d'octobre, M. Hamdok a souligné l'intérêt croissant de l'État pour l'éducation et a précisé que de nombreux programmes et activités seraient détaillés par les autorités concernées dans les frais de scolarité et l'environnement éducatif. Il a souligné que la nomination de nouveaux vice-chanceliers d'universités est l'un des aspects de l'après-changement visant à créer un environnement universitaire propice à l'accueil des étudiants.

Le Premier ministre a renouvelé son grand intérêt pour la santé publique des citoyens et l'assainissement de l'environnement ainsi que les services médicaux, notant que la période à venir verra un changement remarquable dans le type et la qualité des services médicaux et facilitera leur accès.

M. Hamdok a déclaré que les travaux de l'autorité de transition étaient soumis à de nombreux obstacles. Certains de ces obstacles avaient été délibérément mis en place, soulignant la détermination de surmonter ces difficultés, aussi complexes soient-elles, et de surmonter ces obstacles, aussi importants soient-ils, grâce à la cohésion et à la solidarité nécessaires pour avancer.

"Notre approche de l'action ne sera pas basée sur des promesses vides et imaginaires. Nous ne proposerons pas à nos populations des projets impossibles ou des programmes irréalistes. Nous veillerons à la transparence et à la crédibilité en présentant ce que nous avons accompli et ce que nous pouvons accomplir sans augmenter ni occulter. Nous espérons ne pas être tous seuls à réaliser les objectifs de la révolution et de pousser notre pays dans des ports sûrs économiquement, politiquement et socialement.

M.Hamdok a ajouté que le processus de changement est un processus continu et que la révolution a besoin d'un effort croissant pour le mener à bien et atteindre pleinement ses objectifs, et que le gouvernement et le peuple doivent veiller sur ces objectifs-là et que nous devons prouver que nous ne nous reposerons pas tant que notre révolution n'atteint pas la victoire claire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.