Cote d'Ivoire: « Tout se paye sur terre », la première oeuvre de Fatim N'diaye dédicacée

21 Octobre 2019

"Tout se paye sur Terre", est le titre du tout premier ouvrage de l'écrivaine Fatim N'diaye. L'oeuvre a été présentée officiellement, lors de la cérémonie de dédicace le 19 octobre, à l'Ipnetp à Abidjan-Cocody.

Selon l'auteure, son ouvrage est un éveil des consciences auprès des parents, tuteurs, frères et sœurs. Il encourage à une prise de conscience de la maltraitance faite aux enfants. Pour elle, toutes les violences envers les enfants sont certainement les plus cachées.

Notamment celles subies par des enfants alors qu'ils sont à la garde d'une personne de confiance ou dont ils dépendent comme un parent, un frère ou une soeur plus âgée, un autre membre de la famille, une nourrice, un baby-sitter, ou par une personne ayant une autorité sur l'enfant (enseignant, éducateur, personnel soignant, prêtre, etc.).

Ici, l'auteure décrit la situation pénible à laquelle est confrontée une petite fille de 10 ans, obligée de quitter sa mère pour aller vivre avec son père d'où elle sera traitée de façon monstrueuse par sa marâtre.

A en croire la jeune écrivaine, une manière de relater les tares et les maux qui minent la société moderne au profit des tout-petits. Mais également sensibiliser certains parents qui, selon elle, parfois démissionnent de leur rôle en tant que père de famille.

« Tout se paye sur terre », 78 pages, Edition matrice

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.