Angola: La Cour des comptes intensifie le contrôle des fonds publics

Luanda — Une nouvelle procédure de vérification baptisée « contrôle concomitant » sera instaurée en Angola par la Cour des comptes, dès l'année 2020.

Assurer le suivi d'exécution des actes et des contrats avant d'être conclus, à travers des enquêtes et des écoutes de nature opérationnelle, tel est le but de la mise en place de cette nouvelle procédure.

Intervenant lundi, à Luanda, dans une réunion méthodologique de cadres, la présidente dudit tribunal, Exalgina Gamboa, a affirmé que la procédure (le contrôle) s'inscrit dans la révision de la Loi organique de la Cour des comptes, qui introduit des changements structuraux et des nouvelles compétences.

Il s'agit d'un pas vers le perfectionnement du système de contrôle de fonds publics, soit une assurance contre les crimes de corruption, a-t-elle ajouté devant les spécialistes nationaux et étrangers invités à cette réunion, qui se tient du 21 au 25 octobre 2019.

Ces défis sont étroitement liés à l'objectif stratégique de la restauration du système intégré de gestion et de numérisation des dossiers de la Cour des comptes.

L'ère numérique ne correspond plus au système manuel ni à la bureaucratie existante dans la Cour des comptes, d'où la nécessité d'un changement de paradigme.

Exalgina Gamboa a souligné que le changement visait à placer la Cour des comptes au même niveau que d'autres institutions supérieures de contrôle et alignés aux outils modernes internationaux.

Lié au Plan stratégique de la Cour des comptes, la nouvelle procédure a regroupé trois documents qui complètent la définition des objectifs et des priorités des quatre prochaines années, notamment le Plan Directeur des Ressources Humaines, des Technologies de l'Information (TIC) et de Communication et Image.

La Cour des comptes, seule, ne pourrait pas exercer convenablement le contrôle, d'où elle nécessite l'appui de l'Assemblée Nationale (Parlement), des Tribunaux, du Bureau du Procureur Général de la République (PGR), et de l'Inspection Générale de l'Administration de l'État (IGAE).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.