Tunisie: Assemblées annuelles de la Banque mondiale et du FMI à Washington - Forte mobilisation de la BEI en Tunisie

communiqué de presse

Luxembourg — - Un partenariat de grande qualité réaffirmé avec force lors d'une réunion bilatérale entre Mme Emma Navarro, Vice-Présidente de la BEI et M. Zied Ladhari, Ministre tunisien du Développement, de l'Investissement et de la Coopération internationale.

Signature d'un financement de 6 millions d'euros entièrement dédié à la réhabilitation des centres anciens et historiques (médinas). Il s'agit d'un projet à fort impact économique, social et culturel, et novateur en termes de gouvernance.

Ce nouveau financement porte à 153 millions d'euros le montant des investissements de la BEI en faveur des centres urbains et des quartiers populaires depuis 2011.

La République Tunisienne et la BEI annoncent aujourd'hui la conclusion d'un accord de financement de 6 millions d'euros pour soutenir la rénovation et réhabilitation des centres anciens et historiques des villes tunisiennes. Ce nouveau financement porte à 153 millions d'euros le montant des investissements consacrés par la BEI à la réhabilitation des centres urbains et des quartiers populaires depuis 2011 en Tunisie.

La cérémonie de signature s'est déroulée en marge des Assemblées annuelles de la Banque Mondiale et du FMI lors d'une réunion bilatérale au cours de laquelle Mme Emma Navarro, Vice-Présidente de la Banque européenne d'investissement (BEI) s'est entretenue avec M. Zied Ladhari, Ministre du Développement, de l'Investissement et de la Coopération internationale de la République Tunisienne, sur le partenariat historique et de grande qualité qui existe entre la BEI et la République Tunisienne pour soutenir et accompagner davantage la Tunisie dans ses priorités d'action et de réformes.

« La BEI est fière d'accompagner les collectivités tunisiennes face à l'urgence de revitaliser durablement les centres anciens et les médinas » a déclaré Emma Navarro, Vice-Présidente de la Banque européenne d'investissement (BEI). Et d'ajouter : « L'objectif est de rénover ces joyaux historiques tout en les dotant d'infrastructures ayant un impact direct sur la vie quotidienne des Tunisiens. En agissant ainsi, la banque de l'Union européenne renforce l'attractivité de ces centres historiques et des médinas. Elle soutient les entreprises et la création d'emploi, notamment pour les jeunes générations. »

L'objectif de ce programme est de revitaliser les centres historiques et les médinas grâce à une approche intégrée qui prendra en compte les dimensions économiques, historiques et sociales du projet. La rénovation du patrimoine culturel de ces centres urbains sera menée parallèlement à la mise en place d'infrastructures de base pour améliorer la vie quotidienne du citoyen, que ce soit les réseaux d'eau et d'assainissement, le revêtement et le drainage des chaussées, le développement des réseaux électriques ou encore la construction de terrains de jeux et de complexes sportifs et socioculturels. Une attention particulière sera portée à la valorisation de ces centres historiques et des médinas, notamment de leur patrimoine immatériel, afin qu'ils puissent devenir des pôles économiques attractifs, facteurs de croissance et d'emploi.

Il s'agit également d'un programme particulièrement novateur en termes de gouvernance puisque toutes les parties prenantes au projet - que ce soit les municipalités, les institutions publiques, la société civile ou encore les acteurs privés - seront consultées et étroitement associées à la mise en œuvre de ce projet.

Avec ce nouveau concours, la BEI soutient - en cofinancement avec ses partenaires de l'AFD et de l'UE - un programme prioritaire du Plan de Développement Economique et Social de la Tunisie, qui aura de fortes répercussions sur la vie économique, sociale et culturelle de ces quartiers urbains. La BEI met également toute son expertise au service de la gestion et de la réalisation de ce projet grâce un programme d'assistance technique dans le cadre de l'Initiative pour le Financement de Projets Urbains (UPFI) portée notamment par l'Union pour la Méditerranée (UpM). Ce financement s'inscrit enfin dans le cadre de l'Initiative Résilience Economique de la BEI, en raison de ses effets positifs attendus sur les plans social, économique et environnemental, y compris en matière de cohésion sociale et d'inclusion, de création d'emplois et de stimulation de la croissance de l'activité économique.

Partenaire historique de la Tunisie, la Banque de l'Union européenne a consacré un peu plus de 2,2 milliards d'euros d'investissements depuis 2011 au soutien d'une croissance inclusive et durable dans des secteurs clefs de l'économie tunisienne tels que l'entreprenariat, l'eau et l'assainissement, le transport, l'éducation, l'énergie, tout en redonnant confiance aux investisseurs.

Copyright Union européenne, 1995-2019

SOURCE Banque européenne d'investissement

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.