Burkina Faso: France - l'ambassadeur, Luc Hallade, sollicite les conseils du Premier ministre

21 Octobre 2019

Le nouvel ambassadeur de France au Burkina Faso, Luc Hallade, a été reçu en audience, le vendredi 18 octobre 2019 à Ouagadougou, par le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré.

En poste depuis quelques semaines, le nouvel ambassadeur de France au Burkina Faso, Luc Hallade, multiplie les contacts avec les autorités. Il s'est entretenu avec le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, le vendredi 18 octobre 2019 à Ouagadougou. «D'abord, j'ai tenu à me présenter formellement et officiellement au Premier ministre.

J'ai déjà rencontré un certain nombre des membres du gouvernement. Mais j'ai jugé que c'était légitime de rencontrer officiellement le chef du gouvernement et de lui faire part de mon souhait et de ma disponibilité à travailler de la manière la plus étroite et la plus confiante avec lui et les autorités burkinabè en général... », a confié le diplomate à sa sortie d'audience.

Il dit s'être réjoui de l'accueil et des échanges avec son hôte qu'il a d'ailleurs félicité pour sa volonté d'œuvrer à rendre plus fluides les relations franco-burkinabè. «Je félicite la volonté du Premier ministre de faire en sorte que les relations entre la France et le Burkina soient plus fluides.

Je le considère comme un aîné qui pourrait guider mes pas au Burkina, un pays que je ne connais pas. Je pense qu'avec ses conseils et son appui, je pourrai faire un mandat fructueux au Burkina Faso», a conclu l'ambassadeur français.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.