Congo-Kinshasa: Accident de Mbanza Ngungu - Félix Tshisekedi en action, les blessés et les calcinés ramenés à Kinshasa

Après l'accident d'un bus incendié à Mbanza Ngungu dans la province du Kongo central survenu dimanche 20 octobre dernier, le Président de la République, Félix Tshisekedi, accompagné de la première dame, s'est rendu lundi 21 octobre 2019, sur le lieu de l'accident pour s'enquérir de cette triste situation.

Le Chef de l'Etat qui a annulé son voyage au Japon, s'est montré visiblement affecter par cet accident de circulation, après qu'il ait visité les rescapés, il a ordonné le transfert de ces derniers à Kinshasa. L'on signale également que les dépouilles mortelles seront ramenées à Kinshasa où elles vont être inhumées.

Le bilan de cet accident est lourd. Selon le Gouverneur ad intérim du Kongo central, sur 50 passagers, 16 ont été récupérés de justesse, grâce à la population. 5 se sont sauvés par eux-mêmes, 30 ont été complètement calcinés. Aussi, le Chef de l'Etat, Félix Tshisekedi, a visité les blessés sur leurs lits de l'hôpital de Nsona Nkulu avant de se rendre dans la morgue de cet hôpital. Après sa visite, il a instruit le Ministre des actions humanitaires, Steve Mbikayi de ramener ces blessés ainsi que les calcinés à Kinshasa. «On va ramener les blessés à Kinshasa.

Je suis venu avec trois cliniques mobiles avec l'équipe médicale pour les prendre en charge pendant le parcours. Les blessés étaient pris en charge à l'hôpital de Nsona Nkulu», a indiqué le Ministre de l'action humanitaire. L'évacuation des blessés vers les hôpitaux de Kinshasa avait commencé dans l'après-midi de lundi, grâce à la décision du Président de la République.

Il convient de noter que le chauffeur du bus accidenté était parmi des blessés. Il a laissé entendre qu'il avait connu un problème de frein, qui était à la base de cette triste situation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.