Congo-Kinshasa: 30 ans de l'Université d'été de la Fémis - 8 réalisateurs congolais ont partagé leur expérience

A l'occasion de 30 ans d'existence de l'Université de l'été de la Fémis, l'Institut Français de Kinshasa a organisé samedi dernier, dans la commune de la Gombe, deux grandes rencontres qui ont connu la participation de huit de onze réalisateurs formés par cette célèbre école nationale supérieure française des métiers de l'image et du son.

Il était question pour ces jeunes réalisateurs de partager leur expérience et de présenter au même moment quelques séquences vidéo réalisées par eux-mêmes. Ensuite, ils ont procédé à la présentation au public du dispositif CampusArt, qui est un réseau d'établissement français d'enseignement supérieur qui offre de formation en art, mode, design, architecture, 3D, musique et autres. Cela, à la grande satisfaction du monde présent à la Halle de la Gombe.

Dans une salle de cinéma pleine à craquer, les jeunes réalisateurs de deux rives, Kinshasa et Brazzaville, ont mis leurs expériences sur table, question de les partager avec les amoureux du 7ème Art. Cette rencontre a été faite en deux parties. La première a commencé sous le coup de 14 heures, heure de Kinshasa, ayant permis aux huit de onze réalisateurs congolais qui ont pris part à l'Université d'été de la Fémis, Dieudo Hamadi : Tshoper Kabambi, David Douglas, Renate Wembo, Michèle Sunzu, Moimi Wezam, Abaham Mohindo et Macherie Ekwa Bahango, pour ne pas les citer, de pouvoir échanger avec le public sur leurs expériences acquises en France, en matière de l'industrie cinématographique et l'apport de cours suivis tout au long de la formation. La seconde rencontre qui a eu lieu à l'Espace Kembo, toujours à l'IFK, Halle de la Gombe, il était question pour ces réalisateurs de présenter les dispositifs au CampusArt qui est un réseau d'établissement d'enseignement supérieur français qui propose des formations en cinéma et les arts. Cette présentation a été faite par Laurann Clément, chargé de la coopération universitaire à l'ambassade de France. Cette dernière rencontre s'est soldée par les échanges entre réalisateurs et public dans une ambiance particulière.

Histoire et Objectif

Depuis 1989, en partenariat avec le réseau des ambassades de France à l'étranger et le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, la Fémis organise chaque année une formation intitulée Université d'été. Cette Université forme pendant deux mois et poursuit comme objectif de permettre aux participants de s'approprier les outils de la réalisation documentaire et de faire progresser leur démarche artistique à travers le monde.

Public ciblé et offre

L'Université d'été vise chaque année 15 jeunes professionnels d'Afrique, d'Asie, du Moyen Orient, d'Amérique Latine et d'Europe de l'Est (Hors Union Européenne), titulaires d'une bourse de l'ambassade de France. L'âge requis est de 30 ans maximum. En effet la Fémis est une grande école cinématographique sous tutelle du ministère français de la culture dont l'activité principale consiste dans la formation initiale aux métiers du cinéma : Réalisateur, chef operateur, producteur, scénariste, monteur, ingénieur du son, décorateur, scripte, distributeur et exploitant de salles...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.