Togo: La CDPA ne veut pas tomber dans le piège

21 Octobre 2019

Le projet de loi qui devrait être soumis prochainement à l'Assemblée sur le vote, sous condition, de la Diaspora suscite les critiques d'une partie de l'opposition.

Pour la CDPA, 'c'est un piège qu'il faudra contourner'. Mais la formation n'étaye pas ses arguments sur un texte dont personne n'a eu connaissance pjusqu'à présent.

Le vote de la Diaspora est pourtant l'une des principales revendications des opposants.

Le même parti, et avec lui la coalition dont il est membre, réclame la désignation d'un candidat unique de l'opposition

'Nous sommes condamnés à mettre en parenthèse nos aspirations légitimes et à aller en rang serrés aux élections. Il faut rassembler nos forces derrière un candidat unique capable d'assurer une transition démocratique', indique la CDPA.

L'appel a peu de chances d'être entendu. Samedi, l'ANC a désigné son candidat. Cette formation est la seule vraiment capable de challenger le candidat du pouvoir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.