Cote d'Ivoire: Commissions électorales locales - Kuibiert invite le Rhdp et l'opposition à désigner chacun 1647 personnes

Le président de la Commission électorale indépendante (Cei), Coulibaly-Kuibiert Ibrahime et ses collaborateurs ont tenu une séance de travail à huis clos avec les partis et groupements politiques, le lundi 21 octobre 2019 au siège de l'institution à Abidjan-Cocody.

Cette séance de travail avait pour objectif principal "la désignation, par les partis ou groupements politiques, de personnalités devant animer les démembrements de l'institution appelés Commissions électorales locales (Cel) sur toute l'étendue du territoire".

Elle a réuni les partis et groupements politiques notamment le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), l'Alliance des forces démocratiques de Côte d'Ivoire (Afd-ci), la Ligue des mouvements pour le progrès (Lmp), le Groupement politique (Gp -Paix), Alliances des Ivoiriens pour la démocratie-Union des masses populaires (Aid-Umpp) et Renouveau démocratique.

Selon le président de la Cei, « Il ressort des dispositions combinées des Articles 15 ; 16 et 17 nouveaux de la loi relative à la Cei, que chaque commission électorale locale comprend 7 personnalités dont une proposée par l'autorité préfectorale locale concernée, 3 par le parti ou groupement politique au pouvoir, 3 par les partis ou groupements politiques de l'opposition ».

Coulibaly-Kuibiert a ajouté : « Les commissions électorales locales (Cei) que nous comptons créer pour l'année 2020, sont au nombre de 549 réparties comme suit : 31 commissions électorales régionales(Cer), 82 commissions électorales départementales (Ced), 378 commissions électorales sous-préfectorales (Cesp), 58 commissions électorales communales (Cec).

Sur la base de ces données chiffrées, chacune des entités politiques membres de la Cei, devra nous proposer au total 1647 personnalités répondant au profil que nous vous préciserons dans quelques instants, dont 93 pour les Cer, 246 pour les Ced, 1134 pour les Cesp et 174 pour les Cec.

Les personnalités que vous auriez à nous proposer, exerceront leur mandat en toute indépendance vis-à-vis des entités qui les ont proposées, et n'auront aucun compte à leur rendre ».

Le président de l'organe électoral a rassuré les partis et groupements politiques en ces termes : « Animée par un souci constant de transparence et de clarté, la Cei a décidé d'établir et de maintenir avec vous un cadre régulier d'échanges, de concertation et d'informations.

Vous serez conviés et associés aux différentes séances de formation parce que nous sommes conscients que la réussite d'un processus électoral, tout particulièrement l'acceptation des résultats proclamés, tient de la bonne et juste information ».

Séance tenante, les partis politiques ont reçu, chacun, un kit de travail composé d'un courrier d'installation des Commissions électorales, d'un répertoire physique des commissions électorales locales et d'une clé Usb du répertoire des Commissions électorales indépendantes.

Au sortir de la rencontre, des partis et groupements politiques, ont dit être confiants au sujet de la collaboration avec la Cei.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.