Cote d'Ivoire: Abobo/Hamed Bakayoko interpelle l'opposition - "Prendre une revanche ne peut pas être un programme politique"

Hamed Bakayoko, ministre d'État ministre de la Défense et maire de la commune d'Abobo, a commenté l'attitude des acteurs de l'opposition le lundi 21 octobre 2019 à Epp Plaque 1 à l'occasion d'une cérémonie de remise officielle des clés de 8 écoles primaires publiques à l'actif du conseil municipal, au ministre de tutelle Kandia Camara. Il a aussi promis un investissement de 20 millions du conseil municipal pour la cantine.

« Abobo est content d'avoir sa part d'émergence. Ce ne sont pas des discours politiciens, ce n'est pas les discours des ambitieux.

Mais ce sont des actions concrètes de développement. Je vous demande d'observer la différence entre la démarche du président Ado et la démarche d'autres politiques qui parlent, qui bavardent, mais ils n'ont rien fait, et ils ne proposent rien en matière de développement.

Tout est mû par leurs ambitions. Quand ce n'est pas pour se venger, c'est pour prendre leur revanche. Et ça ne peut pas être un programme politique de se venger ou de prendre une revanche.

Dans un pays qui doit avancer, la vraie ambition, la noble des politiques et des leaders, c'est de réduire les souffrances des populations. C'est vrai en politique, tous les discours et tous les rêves sont permis. Mais nous, nous sommes dans la réalité du terrain » a indiqué le ministre d'État.

Pour Hamed Bakayoko, ses administrés sont de plus en plus épanouis du fait des actions de développement amorcés par le chef de l'État Alassane Ouattara. Il s'est réjoui également du recul de l'insécurité

« À Abobo, tous les indicateurs sociaux bougent dans le bon sens. La sécurité est renforcée. Le phénomène dit des microbes est en net recul. Tout le monde le constate. L'insécurité qu'il y avait avant et aujourd'hui n'est pas pareille. La santé s'est améliorée. Abobo est en marche, en mouvement.

Le chu sera le chu le plus moderne de l'Afrique de l'ouest. Abobo est dans le concret. C'est pourquoi en votre non en tant que maire, au nom du Gouvernement je veux dire un grand merci au président Alassane Ouattara. Un président qui construit le pays tous les jours.

Nous avançons dans les domaines qui permettent de réduire la pauvreté et qui permettent aux Ivoiriens d'être heureux.

L'éducation, c'est très important et nous n'allons pas nous arrêter à ces réalisations. Nous allons continuer à travailler pour renforcer les capacités scolaires et d'accueil dans les collèges et les lycées. Grâce au président Ado, le pays avance et Abobo progresse».

Il a offert une somme de 2 millions pour terminer les toilettes et une maternelle.

Kandia Camara, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle a exprimé sa joie de voir ses écoles sortir de terre.

«Il y'a dans le vécu des communautés des moments privilégiés, dont il est un honneur d'être témoin oculaire.

Mais pour nous qui avons la lourde tâche de concevoir et de mettre en œuvre des politiques pour l'éducation de nos enfants, certains rendez-vous sont en vérité à nos yeux de grande messe, de véritables révolutions silencieuses .

Acte plus que symbolique de l'inauguration d'une école primaire fait assurément partie de ces moments-là.

À chaque instant, où la change est donnée à des enfants encore vivant dans ce pays d'emprunter le chemin glorieux de l'apprentissage ce sont des sillons nouveaux qui s'ouvrent », a-t-elle dit.

Ernest F

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.