Congo-Kinshasa: Accident de Mbanza Ngungu - Félix Tshisekedi au chevet des blessés

Le chef de l'Etat a instruit le ministre de la Solidarité nationale de prendre en charge les blessés et de réserver un enterrement digne aux personnes décédées, après une concertation avec le gouvernement provincial du Kongo central.

Le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tsgilombo, s'est rendu, le 21 octobre, dans le Kongo central pour s'enquérir du drame survenu la veille dans cette partie du pays, théâtre d'un grave accident de circulation à hauteur de Mbanza Ngungu. Le chef de l'Etat, qu'accompagnaient son épouse ainsi que quelques membres du gouvernement dont le ministre de la Solidarité nationale, Stève Mbikayi, a visité le lieu du drame. Après avoir reçu les explications nécessaires sur le déroulé du scénario catastrophe, il est allé réconforter les blessés pris en charge à l'hôpital de Nsona Nkulu.

Déjà dimanche dans la soirée, le président de la République avait, dans un communiqué signé par son directeur de cabinet, présenté ses condoléances les plus attristées aux familles éprouvées. Il a, par la même occasion, instruit le gouvernement central, en collaboration avec le gouvernement provincial du Kongo central, de prendre en charge les blessés et de réserver un enterrement digne aux personnes décédées.

Pour rappel, un bus de marque Tata, en provenance du marché frontalier de Lufu, avec à son bord plusieurs dizaines de commerçants et leurs marchandises, avait terminé sa course dans la nature, le 20 octobre, à la descente de la montagne Dilombele, à la bifurcation qui mène vers la cité de Nkamba. Le bilan de l'accident, une trentaine de morts et dix-huit blessés dont certains se trouvent dans un état critique. D'après les témoins, c'est la défaillance du système de frein qui en serait la cause.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.