Seychelles: Le réseau mobile 5G arrive aux Seychelles l'année prochaine, apportant des données ultra-rapides

Les utilisateurs de smartphones dans certaines régions des Seychelles devraient utiliser l'Internet plus rapidement l'année prochaine quand une entreprise de télécommunication locale - Intelvision - déploiera son réseau mobile 5G.

Intelvision déploiera le réseau 4.5G puis le réseau 5G en juin 2020, facilités par l'intermédiaire du géant chinois des télécommunications Huawei, dans le groupe d'îles proche, après la signature d'un accord.

«Nous aurons une couverture de 95% des Seychelles - Mahé, Praslin, La Digue et toutes les îles intérieures sur 4,5G. Ce qui est disponible aux Seychelles aujourd'hui, la 4G, ne représente qu'une couverture d'environ 50%, nous visons donc une couverture beaucoup plus élevée », a déclaré le fondateur d'Intelvision, Mukesh Valabjhi, la semaine dernière.

La société lancera la 5G dans la capitale Victoria, au nord de l'île principale de Mahé, et à l'aéroport international des Seychelles à Pointe Larue.

«Nous nous développerons ensuite lentement dans tout le pays au cours des 12 à 18 prochains mois», a déclaré M. Valabhji.

Les réseaux 5G représentent la nouvelle génération de connectivité Internet mobile, offrant une vitesse plus rapide et des connexions plus fiables que jamais auparavant sur les smartphones et autres appareils.

M. Valabji a déclaré que l'avantage supplémentaire d'utiliser le groupe Huawei est le service après-vente.

«Huawei compte plus de 200 techniciens basés à Maurice et de nombreux autres en Afrique du Sud. S'il y a un problème, quelqu'un peut être ici dans les 24 heures. Et c'est l'accord que nous avons avec eux. Ils sont sur appel et il s'agit d'un projet clé en main. Ils feront donc tout, du début à la fin, jusqu'à ce qu'ils nous confient l'ensemble du système », a-t-il déclaré.

En termes de tarification pour les services de réseau 4.5G et 5G, le propriétaire d'Intelvision a déclaré qu'il serait plus compétitif que ce qui est disponible sur le marché.

M. Valabhji a déclaré qu'actuellement, les réseaux vocaux aux Seychelles sont des réseaux 2G car 50% de la population ne possède pas de smartphone.

"Toutefois, la technologie 2G est considérée comme ancienne et obsolète dans certains pays, car les technologies de réseau sans fil de nouvelle génération ont fait leur apparition et ont apporté des améliorations considérables aux utilisateurs, même si la société s'intéressera également au marché de la 2G", a-t-il déclaré.

Intelvision est un fournisseur de services de télévision et d'Internet aux Seychelles et est actuellement le seul fournisseur de services Internet à disposer de forfaits Internet illimités. Selon M. Valabhji, la société détient 65% du marché des utilisateurs résidentiels d'Internet aux Seychelles.

Le réseau mobile devrait coûter 25 millions de dollars et la société investira 25 millions de dollars supplémentaires dans son propre câble sous-marin.

Audrick Bamboche, 25 ans, qui utilise Internet mobile, a déclaré à la SNA que la 5G était une bonne chose pour les Seychelles.

«Cela offrira aux utilisateurs plus de choix sur le marché. Avec le réseau 5G, vous gagnerez du temps et réduirez la frustration liée à l'utilisation d'Internet. Je serai parmi les premiers abonnés », a déclaré M. Bamboche.

Intelvision a d'autres plans à long terme, notamment la conversion de téléphones en smartphones.

«Je pense que cela va révolutionner la façon dont les gens utilisent leur mobile. Nous aurons beaucoup de choses que nous lancerons éventuellement pour lesquelles vous pouvez utiliser votre mobile. L'idée est que dans les trois ou quatre prochaines années, tout ce que vous ferez sera sur votre mobile », a-t-il ajouté.

Les autres fournisseurs de services Internet des Seychelles, un groupe de 115 îles situées dans l'ouest de l'océan Indien, sont Cable & Wireless, Airtel et Kokonet.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.