Congo-Brazzaville: Aviation civile - L'OACI félicite le Congo pour des progrès significatifs réalisés

L'Organisation de l'avion civile internationale (OACI), dont le siège se trouve à Montréal, au Canada, a congratulé le pays pour les efforts remarquables fournis, au terme de la mission de validation coordonnée (ICVM) de juin 2019.

Selon l'Agence nationale de l'aviation civile, cette mission a été effectuée conformément aux lignes directrices et aux principes énoncés dans le Manuel du programme universel d'audits de supervision de la sécurité - surveillance continue (Doc 9735) de l'OACI, ainsi qu'au Protocole d'accord signé entre la République du Congo et l'OACI.

A l'issue de cet examen, le statut des questions de protocoles jugées satisfaisantes a été traduit par un taux de conformité global (EI) actualisé de 66,99%, situé au-delà de la moyenne mondiale.

Le bon résultat réalisé par le Congo n'a pas pour autant sonné le glas des responsabilités à assumer. Bien au contraire, le pays a pris l'engagement de poursuivre son effort à travers la réalisation de certaines actions prioritaires. Il s'agit notamment de :

compléter et renforcer le mécanisme de résolution des problèmes de sécurité ;

mettre en œuvre de façon appropriée, les programmes de formation pour les personnels de supervision de la sécurité ;

mettre en œuvre le processus et les procédures détaillés de certification, de délivrance des licences, de supervision des services de navigation aérienne et des aérodromes ;

s'assurer que tout octroi de permis d'exploitation aérienne (AOC) ou toute approbation particulière se déroule dans le strict respect chronologique des cinq phases du processus de certification ;

veiller à la mise en œuvre des programmes de surveillance continue afin de s'assurer que toutes les activités menées par les exploitants soient conformes à la réglementation ; et enfin,

conduire à terme le processus en cours de certification des aéroports de Brazzaville et Pointe-Noire pour tenir compte de l'effort de modernisation des infrastructures aéroportuaires réalisé par le gouvernement, dans le cadre du programme de municipalisation accélérée.

Ce succès ouvre à l'Agence nationale de l'aviation civile les portes de la commission de l'Union européenne en vue de la sortie très prochaine des exploitants aériens de la République du Congo de la liste de sécurité de cette organisation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.