Gabon: Une jeunesse aux référents indignes

22 Octobre 2019

Les personnalités ou personnages qui sont mis en lumière dans le monde de l'art, de la culture, de la politique, des affaires et d'autres activités influences la vie de ceux qui les admirent.

Lorsque ces derniers sont des vendeurs d'illusions et des adeptes de la tricherie cela se reflète chez les plus jeunes. À l'image de la jeunesse gabonaise, qui a pour référent des personnages qui excellent dans les maux qui gangrènent le pays : détournements des derniers publics, escroquerie en tout genre et j'en passe

La jeunesse marche sur les traces des grands influenceurs. Ce sont eux qui sont leurs repères. Ce sont eux qui orientent le sens de leurs vies. Lorsque cette jeunesse a pour modèle des personnes indignes comme c'est le cas dans plusieurs pays africains, comme le Gabon, la société fonctionne à l'envers.

Allez demander à cette jeunesse, qui sont ceux qui les inspirent et vous aurez des maux de têtes. Les noms des véritables Hommes de valeurs ne sortiront pas de leurs bouches. Les noms des Jean-Marc Ekoh, Mihindou-Mi-Nzamb, Angélique Missanga, le Général Moubadjo, Charles Mensah, Paul Moukambi et bien d'autres ne sont pas connus de nos jeunes. On peut dire sans se tromper, que l'histoire du pays n'est pas le guidon de leurs vies. Pas étonnant que beaucoup d'entre-deux se demandent qui est Mouang Mbading, Paul Mbadinga Matsiendi, Anges François Xavier Ratanga Atoz, Paul Idjendjet Gondjout et Jean Hilaire Aubame quand nous le leurs demandons.

Ils s'identifient à des personnages qui font la marionnette à longueur de journée sur la toile. Et à des personnes qui ont arpenté les rangs sociaux à la vitesse lumière, pour se retrouver au sommet. Les jeunes accordent beaucoup plus de respect aux personnes "friquées". Des riches dont la provenance des sous est liée à des pratiques malsaines. « J'aimerai être aussi fort et puissant qu'untel ou untel... », c'est tout ce que nous pouvons retenir de leurs débats quotidiens. Cet état des choses nous amène à nous poser une question fondamentale : Quel avenir peut avoir un pays dont la jeunesse s'identifie à des profito-situationnistes ?

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.