Sénégal: Khalifa Sall reitère son ancrage dans l'opposition

22 Octobre 2019

Une quinzaine de jours après son élargissement de la prison de Rebeuss, suite à une remise totale de peine paraphée par le président Macky Sall, l'ancien maire de Dakar Khalifa Sall est sorti de sa réserve pour réitérer son ancrage dans l'opposition. C'était à l'occasion d'une rencontre avec la presse organisée hier, lundi 21octobre, à Dakar.

Dans cette première sortie médiatique d'envergure après sa sortie de prison, Khalifa Sall a tenu à saluer le courage et l'abnégation de ses militants durant son séjour carcéral.

Récemment gracié par le président Macky Sall par décret, l'ancien maire socialiste de Dakar a également exprimé sa « reconnaissance aux Sénégalaises et aux Sénégalais, de tous âges, connus ou anonymes, au Sénégal et dans la Diaspora, qui m'ont manifesté leur affection et leur soutien par leurs prières, par leur mobilisation et leurs visites ».

Dans sa déclaration, le président de Taxawu Dakar a de même magnifié et renouvelé sa gratitude à ses avocats. Pour lui, ses avocats conseils se sont illustrés « par leur loyauté, par leur sens professionnel élevé et par de brillantes plaidoiries dans un combat politique habillé sous les oripeaux d'une affaire judiciaire ».

Et Khalifa Sall de rappeler dans la foulée : "Le 29 septembre, j'ai quitté Rebeuss après plus de deux ans de détention. Je n'ignore rien, les pressions et les intimidations que vous avez vécues et je vous en remercie. Aujourd'hui, c'est avec un grand plaisir que je vous exprime mes sincères remerciements».

L'ancien maire de Dakar a affiché aussi sa solidarité avec les détenus de Rebeuss et les agents de l'administration pénitentiaire : « J'ai une pensée émue pour toutes les personnes éprises de liberté, a-t-il dit.

Cette détention a renforcé ma volonté sur les conditions de détention des détenus. Mes pensées vont également aux autorités pénitentiaires soumises à des pressions bien insoutenables».

S'agissant de ses ambitions politiques, Khalifa Sall campe sur sa position de servir la nation sénégalaise et réitère ses ambitions politiques. Pour autant, il a soutenu : « Nous ne devons avoir ni haine ni rancœur dans l'adversité politique. Nous restons dans l'ancrage de l'opposition avec fermeté.

Une grande nation comme la nôtre ne peut se construire qu'à travers de grandes valeurs. Et j'ai (... ) une énergie nouvelle que je compte mettre au service du Sénégal ». Et de poursuivre :

«Après avoir capitalisé les expériences vécues, j'y ai puisé une énergie nouvelle que je continuerai à mettre au service du Sénégal. Et je suis résolument tourné vers l'avenir de notre pays, seule perspective digne d'intérêt ».

Poursuivant ses propos, l'ancien maire de Dakar a laissé entendre : « je poursuis mon engagement politique avec vous, mes chers camarades, avec toutes celles et tous ceux qui partagent les valeurs de liberté, de progrès, de justice et de solidarité et en étant ouvert aux apports fécondants de toutes les forces vives de notre pays ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Presse et Média

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.