Guinée: Abdourahamane Sano et cie condamnés à plusieurs mois d'emprisonnement ferme

Photo: Le Pays
Photo d'illustration
22 Octobre 2019

Le verdict vient de tomber ce mardi 22 octobre 2019 au tribunal de première instance de Dixinn suite à l'arrestation des responsables du Front National pour la Défense de la Démocratie. Le tribunal a décidé de condamner le coordinateur national du FNDC, Abdourahamane Sano à un an d'emprisonnement ferme.

Par la même occasion, les autres membres de ce mouvement contre le troisième mandat en Guinée ont été condamnés à six mois d'emprisonnement ferme.

C'est le cas de Sékou Koundouno du Balais Citoyen, Ibrahima Diallo, Bailo Destin en main et Bill de Sam. Ensuite le TPI a annoncé l'acquittement d'Abdoulaye Oumou Sow et un autre.

Abdouramana Sano et cie sont accusés par le procureur de la république pour appel à la révolte populaire. Le FNDC compte poursuivre leurs manifestations jeudi 24 octobre prochain sur toute l'étendue du territoire national.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.