Togo: La CENI à l'échauffement dans 5 CELI !

L'odeur de la présidentielle de 2020 se fait enfin sentir. Des candidats qui se déclarent au sein même de l'opposition togolaise, des Togolais qui en font un débat à longueur de journée, le gouvernement qui fait des retouches au Code électoral pour faire voter des Togolais de la diaspora, et enfin les structures de l'Etat qui devront être impliquées dans l'organisation qui se mettent en branle.

Ce sont là des signes qui ne trompent pas, même si l'on reconnait que certaines voix s'élèvent pour signifier clairement que les conditions de transparence et d'exercice libre du droit de vote ne sont pas encore réunies, et réclament un recensement général en lieu et place de la révision des listes électorales projetée par la CENI.

Pour cette révision des listes électorales que la CENI dirigée par Tchambakou Ayassor compte organiser dans ce 3ème trimestre de 2019, l'institution à partir de ce Mardi 22 au Jeudi 24 Octobre tient une simulation 'grandeur nature' de cette « révision des listes électorales dans 5 Commissions électorales locales indépendantes (CELI) ». Et les CELI choisies pour cette opération de simulation sont Agoè-Nyivé 1, 4 et 6, dans l'Avé, Lacs/Bas-Mono, Zio et dans Kloto/Kpélé.

Des mots du président de la CENI, Tchambakou Ayassor, « cette simulation permettra à la CENI de tester les équipements, les logiciels et l'ensemble des composantes des kits d'enregistrement biométrique ».

Pour la révision des listes électorales proprement dite, le programme d'organisation est toujours attendu.

T228

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.