Afrique Centrale: Santé publique - Une réunion de haut niveau des ministres de tutelle se penche sur Ebola

La rencontre s'est tenue, le 21 octobre à Goma, dans la province du Sud-Kivu. Elle a regroupé les ministres de la Santé des deux Congo, de l'Angola, du Burundi, de la Centrafrique, du Rwanda, du Sud-Soudan, de l'Ouganda, de la Tanzanie et de la Zambie.

Les assises ont été organisées par le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC), à travers son ministère de la Santé et le secrétaire technique du comité multisectoriel de la riposte à la maladie d'Ebola, en partenariat avec le Centre africain de prévention et de lutte contre les maladies et l'Organisation mondiale de la santé. Elles ont servi de cadre aux ministres de la Santé de neuf pays frontaliers de la RDC de se mettre d'accord sur des mécanismes de coordination, de collaboration et de communication transfrontalières, se convenir d'un plan d'action transfrontalier commun pour la préparation et l'intervention en cas d'urgence et adopter un accord de partage de données en temps opportun axé sur Ebola et d'autres menaces pour la santé publique qui préoccupent les pays participants.

La mise en place d'un cadre de concertation entre la RDC et les pays voisins permettra de mener une lutte commune pour venir à bout de cette maladie qui a causé la mort de plus de deux mille personnes. Cet outil de collaboration transfrontalière vise également à mieux se préparer et répondre à l'épidémie d'Ebola, déclarée dans la partie est de la RDC depuis le 1er août 2018, ainsi qu'à assurer un partage opportun des informations critiques pour une réponse rapide et un contrôle de cette maladie.

Le vice-ministre de la Santé de la RDC, Albert Mpeti Biyombo, qui a ouvert cette rencontre, a affirmé que cette dixième épidémie est désormais sous contrôle grâce aux efforts du gouvernement et de ses partenaires, y compris l'engagement progressif de la communauté.

« Le gouvernement de la RDC, conscient du risque de la propagation de cette épidémie à travers ses voisins, pays du Grand Lac et le monde entier, a adopté un certain nombre des stratégies, conformes au règlement sanitaire international adopté en 2005 (RSI 2005), parmi lesquelles le renforcement de la surveillance sanitaire transfrontalière, le partage d'informations et les actions communes de santé publique qui nécessitent l'implantation des mécanismes de coordination et de collaboration transfrontalière », a déclaré le vice-ministre de la Santé.

Plusieurs activités postérieures à cette réunion ministérielle seront organisées, notamment l'élaboration d'un plan d'action pour la coordination et la collaboration et d'une plate-forme technique sur le Web pour le partage d'alertes et de données sur les maladies cibles.

A l'issue de ces assises, la RDC et ses neuf pays voisins ont approuvé un cadre commun visant à renforcer la collaboration transfrontalière en matière de préparation et de réponse à la maladie à virus Ebola et autres épidémies. Ces assises sont articulées autour des résultats de la réunion technique qui s'est tenue, du 14 et 15 août dernier toujours à Goma, sur le partage des expériences et la mise en place des mécanismes visant l'amélioration de la collaboration transfrontalière en matière de préparation et d'intervention d'urgence, particulièrement de la maladie à virus Ebola avec comme recommandation l'engagement et l'approbation des hauts dirigeants au niveau ministériel.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.