Congo-Kinshasa: Salubrité - La commune de Matete évalue le lancement de l'opération " Kin bopeto"

Le bourgmestre et son adjoint ainsi que toutes les représentants des forces vives de la municipalité se sont réunis, le 22 octobre dans la salle de réunion de la maison communale, pour relever les forces et les faiblesses de la campagne d'assainissement de la ville de Kinshasa, lancée le 19 octobre par le chef de l'Etat, Félix Tshisekedi, et envisager les perspectives.

Devant les chefs de quartier et de rue ainsi que les coordinateurs de l'opération "Kin bopeto" de chaque quartier, le Comité local de développement de Matete, le Conseil communal de la jeunesse, les confessions religieuses et plusieurs jeunes volontaristes de la commune, le bourgmestre Anto Longange a remercié tous ses administrés pour leur mobilisation, le jour du lancement de "Matete bopeto", la version locale de "Kin bopeto", pour la réussite de cette opération qui se veut pérenne et non ponctuelle.

Relevant les points négatifs lors du lancement de cette opération, il a été souligné les difficultés d'évacuation des immondices collectées à cette occasion, susceptibles de décourager les bonnes volontés engagées pour la cause. Aussi les participants à la réunion ont-ils demandé aux autorités urbaines de disponibiliser les engins nécessaires pour cette évacuation afin d'éviter de faire du surplace.

Pour sa part, le bourgmestre Anto Longange a recommandé aux chefs de quartier d'impulser cette opération dans leurs différentes entités au lieu de s'agglutiner derrière l'autorité municipale, exhortant tout le mode às'y impliquer, dans le cadre d'une participation citoyenne.

« L'assainissement est l'affaire de tous. Bien que les matériels venant de l'autorité urbaine devraient normalement suivre, une prise en charge collective doit être de mise, avec nos propres moyens », a souligné le premier citoyen de Matete. Il a également préconisé une sensibilisation accrue par tous et surtout par les relais communautaires et les comités locaux de développement afin d'amener la population à avoir des automatismes de balayer quotidiennement la devanture des parcelles et faire le travail communautaire chaque samedi de 8h à 11h.

A l'issue de la rencontre, il a été convenu de commencer le curage des caniveaux en aval et en suite remonter. Le bourgmestre a prévu une descente sur le terrain pour plus de précision. Certaines associations, telles que les Innovateurs de la patrie, ont promis de disponibiliser plus de cinq cents personnes volontaires pour le 26 octobre, dans le cadre de ce "Salongo hebdomadaire".

Les différentes propositions et interventions ont permis au bourgmestre et à son adjoint ainsi qu'à tous les forces vives de Matete d'avoir une vue claire de ce qui se fera à l'avenir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.