Congo-Brazzaville: Vie des partis - L'UMP tiendra son congrès extraordinaire avant la fin de l'année

L'information a été donnée, le 22 octobre, à Brazzaville, par Jean Valère Mbani, président du comité de crise de la formation politique, lors d'un point de presse.

L'Union pour un mouvement populaire (UMP), un parti du centre, organisera finalement son congrès extraordinaire d'ici au mois de décembre, dans la capitale congolaise.

S'exprimant au nom du comité de crise mis en place, le premier vice-président de ce parti, Jean Valère Mbani, a assuré que le travail confié aux deux commissions préparatoires installées en août dernier était suffisamment avancé.

« Il est entendu que le congrès extraordinaire du parti est inclusif. Tous les membres de l'UMP, y compris M. Tsalissan, y sont conviés. Ce congrès sera un moment important où chacun devra s'exprimer librement. Chaque cadre aura le choix de ses ambitions et les visions concordantes s'uniront pour bâtir leur futur que chacun assumera », a déclaré le député de Yaya, rappelant que la vie du parti appelait au respect des institutions de la République et aux règles de la démocratie: la tolérance, l'écoute et le respect de l'autre.

Rappelons que l'UMP traverse depuis quelques mois une crise sans précédent. En effet, le parti est actuellement divisé en deux franges, jouant au jeu de ping-pong avec des annonces de radiations de part et d'autre.

En effet, il y a d'un côté Jean Valère Mbani, qui est à la tête d'un comité de crise, et de l'autre, un groupe dirigé par le président-fondateur, Digne Elvis Tsalissan Okombi. Les deux camps réclament, chacun, la légitimité dans la gestion des affaires courantes du parti. Ces divisions sont à l'origine de l'incident du 16 octobre, survenu à l'hôtel Saphir, ayant occasionné un blessé, Frédérique Lahouya, secrétaire national de cette formation politique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.