Guinée: TPI de Mafanco - Badra Koné condamné à 3 ans de prison, 1 an pour l'artiste Élie Kamano

22 Octobre 2019

Le tribunal de première instance de Mafanco a rendu son verdict à 15 heures 45 minute ce mardi 22 octobre 2019 dans le procès qui oppose le ministère public à un groupe d'opposants à un changement constitutionnel en Guinée.

Élie Kamano, artiste Raggae Man et leader politique et Ibrahima Keita du parti de Colonel Misbaou Sow condamnés à un an de prison assorti de 6 mois de sursis chacun.

Badra Koné 2e vice-maire de la commune de Matam et secrétaire national de la jeunesse de l'Union des forces républicaines (UFR) de Sidya Touré écope de 3 ans de prison dont 2 ans avec sursis et 500 mille francs guinéens d'amende.

Les peines contre la quinzaine d'autres prévenus varient de deux à 4 mois.

Dès l'annonce de la sentence, les avocats de la défense ont promis d'interjeter appel.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.