Burkina Faso: Procès putsch manqué - L'audience sur les intérêts civils renvoyée au mardi 29 octobre

Photo d'illustration
23 Octobre 2019

Au cours de cette audience, les avocats des victimes et des ayants droits des personnes décédées devraient formuler leurs réclamations en vue de la réparation du préjudice qu'ils ont subi au cours de ce putsch manqué.

Sur demande des avocats de la partie civile, l'audience a été renvoyée au mardi 29 octobre prochain, le temps pour ces derniers de se concerter afin de finaliser leurs conclusions écrites.

Dans cette audience qui est un autre axe du procès, le tribunal devra statuer sur la recevabilité des demandes de réparation, leur bien-fondé, les montants des réparations, etc.

Le Général Gilbert Diendéré considéré comme le cerveau de ce putsch avait été condamné à 20 ans de prison ferme. Le coup d'Etat manqué, contré par la résistance populaire avait fait 14 morts et plus de 200 blessés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.