Angola: Le ministère des Finances dénonce une Liste annonçant de faux prix de produits

Luanda — Le ministère angolais des Finances dénonce la circulation, via réseaux sociaux, d'une Liste, prétendument officielle, annonçant de faux prix de produits sur le marché.

Intitulée « Tarif des prix officiels actualisé (16 octobre) de produits de première nécessité, la Taxe à valeur ajoutée incluse », la prétendue liste officielle porte à l'en-tête l'emblème de la République et la mention « Ministère des Finances ».

Propageant des informations mensongères, des calculs et estimations relatives aux prix de référence, la Liste affirme être un document émanant du ministère des Finances, ajoute un communiqué de ce département ministériel.

Attirant l'attention du public national et des opérateurs économiques sur ce sujet, le ministère souligne que ces informations n'ont rien de légalité, d'où elles ne doivent pas être considérées comme règlement ou procédure à suivre.

Les informations de la Liste en question ne constituent nullement une orientation dudit département gouvernemental en matière de règlement relatif aux prix, précise le ministère des Finances.

Portant des éclairages la dessus, le ministère des Finances ajoute, en terme du Décret présidentiel numéro 206/11, avoir procédé à la publication officielle de tarifs des prix de référence de produits en régime de prix surveillés. Pour les catégories de producteur et d'importateur, grossiste et détaillant, dans les éditions du quotidien « Jornal de Angola » des 14, 15 et 16 octobre 2019.

Selon ce Département ministériel, les prix de référence de produits en régime de prix surveillés sont définis par le ministère des Finances, en collaboration avec les organismes de la tutelle sectorielle.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.