Afrique: CHAN 2020 - Après l'élimination du Sénégal, un ancien international fait le décryptage

La Guinée est devenue la véritable bête noire du Sénégal. 3 fois de suite, le Syli barre la route aux Lions pour la phase finale du CHAN. Un fait qui reste incompris pour certains et incompréhensif pour d'autres. Mais, Amara Traoré, ancien international sénégalais et ex-entraineur d'AS Kaloum et Horoya (Guinée) pense que ce n'est pas le fruit du hasard.

« On peut toutefois déplorer le manque de réussite des Lions lors de l'épreuve des tirs au but, mais ça n'explique pas tout. Il faut avouer que le Football Guinéen a beaucoup évolué, sur le plan physique, technique et environnemental. J'avais dit il y a quelques années que le Football Guinéen était plus technique que le nôtre. Ça avait suscité des frustrations de part et d'autre, mais les faits m'ont donné raison », a-t-il dit.

Pour Amara Traoré, un travail de fond se fait actuellement du côté des guinéens : « Le Football Guinéen est aujourd'hui très organisé avec de grands clubs comme le Horoya, l'AS Kaloum... La Guinée a 4 équipes en coupes africaines, deux en Ligue des Champions et deux en Coupe CAF. Ces quatre équipes alimentent l'équipe nationale locale, avec un fort contingent provenant du Horoya. Ces joueurs ont forcément de l'expérience par rapport aux nôtres. Tactiquement, le football Guinéen a fait beaucoup d'avancées en invitant beaucoup d'entraîneurs étrangers dont moi-même. Ce qui a rendu leur football performant ».

Pour rappel, après une victoire (1-0) du Sénégal à l'aller, la Guinée a refait son retard au retour et s'est imposée dans les tirs aux buts (3-1).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.