Sénégal: Une liste de "projets prioritaires" sénégalais attendue par Pékin avant novembre

Dakar — La Chine attend du Sénégal qu'il présente une liste de ses "projets prioritaires" dans le cadre de la coopération entre les deux pays, avant une rencontre de signature d'accords en novembre prochain à Shangaï, a indiqué mardi à Dakar l'ambassadeur chinois Zhang Xun.

Selon le diplomate, la partie chinoise attend du Sénégal qu'il présente "sa liste de projets prioritaires", avant novembre prochain, date à laquelle les deux pays se retrouveront à Shanghai pour signer des accords de coopération.

Zhang Xun participait à une conférence sur l'introduction et la promotion des projets de coopération et d'investissement sino-sénégalais, en présence notamment du directeur général de la Coopération et des Financements extérieurs du développement du secteur privé, des partenariats au ministère de l'Economie, du Plan et de la Coopération, El Hadj Ibrahima Mané.

La République Populaire de Chine a investi à hauteur de "2,4 milliards de dollars de financement au Sénégal, depuis la reprise du partenariat" entre les deux pays en 2005, a indiqué M. Mané.

Il a rappelé que cette dynamique s'est traduite par la construction d'infrastructures telles que des autoroutes (AIBD-Mbour-Thiès, ILA-Touba), le pont de Foundiougne mais également des édifices culturels, parmi lesquels le Grand-Théâtre national et le Musée des civilisations noires.

Selon M. Mané, le Sénégal compte sur cette perspective pour "positionner le secteur privé national" et l'amener à s'impliquer davantage dans la réalisation d'infrastructures, ce qui nécessite un transfert de compétences de la Chine au Sénégal.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.