Togo: Deux milliards qui font débat

22 Octobre 2019

L'incompréhension demeure entre les syndicats d'enseignants et le gouvernement. Le nœud du problème est le versement de 2 milliards de Fcfa prévu dans l'accord signé il y a quelques mois.

Sur le principe, il est acquis ; dans la pratique le versement risqué d'être repoussé en raison de contraintes budgétaires.

'Nous allons œuvrer en concertation avec toutes les autres fédérations syndicales et engager toutes les voies de recours prévues par le protocole d'accord afin que le gouvernement tienne parole', a déclaré mardi Yaovi Atsou-Atcha, le porte-parole de la Coordination des syndicats de l'éducation du Togo (CSET).

Pour le moment, les syndicalistes veulent croire aux vertus du dialogue avec les pouvoirs publics.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.