Congo-Kinshasa: Ministère des Sports - Amos Mbayo annonce son programme d'actions des cent premiers jours

Administration des sports, mouvement sportif national, infrastructures, équipements sportifs, loisirs, coopération, sont les cinq axes du programme d'actions du nouveau gestionnaire des Sports en République démocratique du Congo (RDC) pour ses premiers cent jours à la tête de ce département.

Le ministre des Sports, Amos Mbayo Kitenge, a présenté son programme d'actions, le 21 octobre, dans un hôtel de Kinshasa, en présence de plusieurs personnalités nationales, des ambassadeurs et animateurs des mouvements sportifs. Ce programme est axé sur cinq points majeurs, à savoir l'administration des sports, le mouvement sportif national, les infrastructures, les équipements sportifs, les loisirs et la coopération.

Aussi a-t-il promis de restaurer l'administration en la rendant efficace et performante, et la pourvoir en matériel informatique et d'un charroi automobile. Il ambitionne d'accorder des primes additionnelles aux agents et de redynamiser le centre de médecine des sports.

Amos Mbayo va également réorganiser le mouvement sportif à travers les fédérations, au regard des textes et règlement qui les régissent et celles-ci seront dans l'obligation de résultat. En fils maison (il a été athlète et dirigeant sportif), il va aller en guerre contre les violences dans les sports qui sont une école de discipline et loyauté.

A propos des infrastructures, Amos Mbayo s'est engagé à s'impliquer fermement dans la construction des stades dans les chefs-lieux de provinces, inaugurer et homologuer les trois stades modernes, précisément celui de Likasi, dans la provincedu Haut-Katanga; à Kolwezi, au Lualaba; et Kalemie, dans la province de Tanganyika.

Le nouveau ministre des Sports a aussi évoqué le début imminent de LA construction du Palais des Sports à Kinshasa et la poursuite des travaux de terrains municipaux. Au cours de ses cent premiers jours, il envisage de mettre sur pied une commission pour l'élaboration de l'avant-projet de loi régissant les loisirs en RDC, l'étude et la proposition d'une mise en place d'un secrétariat général des Loisirs.

Enfin, le patron des Sports congolais compte établir des contacts solides au niveau national et à l'étranger pour un partenariat équitable dans ce domaine. Même si ces cent jours pourraient ne pas suffir pour la réalisation de l'ensemble de ce programme d'actions, cependant, l'opinion sportive nationale attend beaucoup plus voir sa volonté de le matérialiser.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.