Congo-Brazzaville: Incident du 16 octobre - Jean Michel Bokamba-Yangouma présente des excuses

Dans un message d'excuses rendu public récemment, le coordonnateur du Collège des présidents des partis du centre est revenu sur "les vives tensions qui règnent actuellement au sein de l'Union pour un mouvement populaire (UMP)"

Déplorant les images honteuses du spectacle désolant, Jean Michel Bokamba-Yangouma a rappelé que cela est contraire aux valeurs cardinales de dialogue que défendent depuis toujours les partis du centre. « Face à cette surprenante dérive de position doctrinale, le devoir m'oblige de présenter, au nom du collectif des présidents des partis du centre, toutes nos excuses aux dirigeants politiques de notre pays ; aux cadres, militants et sympathisants de notre espace politique pour la violation flagrante et le non-respect des valeurs du centre, perpétrés par une frange de notre composante politique », s'est excusé le coordonnateur du Collège des présidents des partis du centre.

Il a, enfin, souhaité que la justice, qui a en charge le dossier UMP, puisse dire le droit afin que « la paix et la discipline règnent dans les rangs des partis du centre ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.