Cote d'Ivoire: Athlètisme - L'assemblée nationale sous le charme de Marie Josée Ta Lou

23 Octobre 2019

L a reconnaissance du mérite. Maison du peuple, l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire (ANCI) sait également reconnaitre les Ivoiriens de valeur, ceux qui incarnent le mieux les valeurs d'abnégation, de travail, de discipline,...

Elle s'est illustrée dans ce sens, le vendredi 18 octobre 2019, en recevant en son sein l'athlète ivoirienne Marie Josée Ta Lou. Médaillée de Bronze du 100m (10'90) des 17èmes Championnats du Monde 2019 à Doha, double vicechampionne du Monde 2017 des 100 et 200m, elle a séduit la chambre basse du Parlement par ses prestations, ses performances.

Un honneur fait à la nation toute entière et une fierté pour l'ensemble des populations que l'Assemblée nationale (AN) a décidé d'encourager.

«L'Assemblée Nationale sait honorer les athlètes de haut niveau parce que nous sommes une maison d'excellence», a déclaré le 1er vice-président de l'Institution, Mamadou Diawara, avant de remettre la somme de 2 millions F CFA pour encourager la sprinteuse.

Le doyen d'âge des députés de Côte d'Ivoire a, en sus, mis en exergue les ^performances de la 3ème dame la plus rapide du monde entier sur le 100m, tout en affichant la joie de l'AN de la recevoir. «Nous sommes heureux de vous recevoir.

Merci Marie Josée de nous offrir cette heureuse occasion, merci de partager avec les Ivoiriens le prestige de vos performances et de vos victoires. Votre performance nous enseigne qu'il est possible d'être parmi les meilleurs.

A condition qu'on pose pierre après pierre. Ces médailles sont les preuves de votre abnégation, le dépassement de soi loin de la tricherie», a dit le représentant du président de l'Assemblée nationale, Amadou Soumahoro, en mission.

Cette rencontre a été sollicitée, aux dires du manager de la sprinteuse ivoirienne, Mamaudou Diawara, «pour rendre compte de la mission de Marie Josée Ta Lou à Doha et présenter ses dernières médailles dont celle de bronze glanée aux Championnats du monde 2019 au 100m féminin».

Une démarche bien appréciée par les représentants du peuple qui ouvert complètement leur maison à l'athlète et à sa délégation composée entre autres de son entraîneur Anthony Koffi et de l'athlète Arthur Gué Cissé.

Marie Josée Ta Lou s'est imprégnée également de l'histoire de l'ANCI avec les différents présidents du corps législatif dont Amadou Soumahoro en est le 10ème depuis le 7 mars 2019.

Au sortir de là, l'athlète apprend qu'avant Félix HouphouëtBoigny (24 mars 1953-27 avril 1959), l'Institution a eu pour président Auguste Denis (3 mars 1947-28 février 1950) et Victor Capri Djédjé (1er mars 1950-23 mars 1953).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.