Cote d'Ivoire: Daoukro - La police s'attaque aux fumoirs autour des écoles

22 Octobre 2019

Afin de permettre aux élèves des différents établissements scolaires de Daoukro d'apprendre dans un environnement sain, le commissaire de police, Coulibaly Kikoun Aimé, a décidé d'assainir les alentours des écoles, en les débarrassant des fumoirs.

Cette opération a été lancée dans le cadre de son programme de destruction des fumoirs de la ville. Le premier responsable de la police locale a donné cette information le 22 octobre, à son bureau, au cours d'un point de presse pour faire le bilan de ce programme de destruction de fumoirs.

Selon lui donc, pour réussir à assainir les alentours des établissements, il a pris attache avec les responsables de l'administration scolaire (proviseurs et directeurs d'école) dans l'optique d'une collaboration franche, afin de réussir cette opération. Ainsi, un fumoir installé juste derrière le lycée Henri Konan Bédié a été détruit.

L'opération se poursuit au niveau des autres établissements. " Nous allons faire une sensibilisation dans tous les établissements, pour prévenir les dangers de la consommation de la drogue vis-à-vis de nos élèves", a-t-il indiqué.

Quant au bilan du programme de destruction de fumoirs dans la ville, le commissaire Coulibaly Aimé le juge satisfaisant.

Parce que depuis le début du mois d'octobre, sept personnes ont été interpellées et déférées à la maison d'arrêt et de correction de Bongouanou, pour détention, consommation et vente illicite de stupéfiants.

La dernière interpellation a eu lieu aux environs de 5 heures du matin, où suite à une battue, Kouamé Kouadio, âgé de 19 ans, apprenti chauffeur domicilié au quartier Hôpital a été pris avec 2 téléphones portables et 47 boules de cannabis en sa possession.

Le premier responsable de la police locale a exprimé sa gratitude à la population pour sa collaboration, qui permet d'identifier les différents fumoirs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.