Congo-Kinshasa: Haut-Lomami - Les problèmes socioéconomiques trouvent du répondant auprès du Premier ministre Ilunga Ilunkamba

Le Lundi 21 octobre dernier, le Premier ministre Sylvestre Ilunga était en séance de travail avec le Caucus des Députés Nationaux et Sénateurs originaires du Haut-Lomami. Les problèmes socioéconomiques de cette province trouvent enfin du répondant auprès du chef du Gouvernement central aux termes de cette deuxième réunion. Parmi tous les maux qui assiègent le Haut-Lomami, des pistes des solutions sont envisagées.

Il s'agit de la construction du Pont Bundwe, la réouverture des routes de desserte agricole, la réhabilitation de la Centrale électrique de Kilubi pour l'accès à l'eau potable et à l'électricité ainsi que l'indemnisation des populations victimes de la divagation des éléphants dans les champs et autres.

Le Député National et porte-parole du Caucus, Gaspard Mutonkole remercie le Premier ministre Ilunga Ilunkamba pour son implication personnelle sur des solutions aux problèmes socioéconomiques de la province du Haut-Lomami. Il affirme, par ailleurs, que le Caucus de Députés et Sénateurs originaires du Haut-Lomami s'engage à trouver des solutions idoines aux problèmes liés au développement de cette province car, pareil mécanisme n'a jamais été envisagé auparavant.

Retenons que cette séance de travail a été élargie aux membres du Gouvernement et autres responsables des Services techniques concernés par ces problèmes liés au développement du Haut-Lomami. Il s'agit, entre autres, du Vice-Premier ministre en charge des Infrastructure et Travaux Publics, du Ministre du Développement Rural, du Délégué du Ministre des Transports, du Directeur Général de la SNEL, son collègue de l'Office des Routes, celui de l'OVD, de l'ACGT, de l'ICCN, de la RVF ainsi que l'inspecteur des FARDC, John Numbi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.