Congo-Kinshasa: OEBK - Agents et cadres s'insurgent contre les arrêtés du Ministre des transports et voies de communication

Les agents et cadres de l'Organisation pour l'Equipement de Banana-Kinshasa (OEBK), étaient dans la rue pour exprimer leur mécontentement à cause des arrêtés portant la nomination des membres du comité directeur de l'OEBK par Didier Mazengu Mulanzu, Ministre des transports et voies de communication.

A travers ces arrêtés, ce dernier a nommé 11 membres du comité directeur, alors qu'auparavant, il n'avait que 6 membres. C'est à cause de cela que ces agents et cadres disent non contre cette démarche.

Mardi 22 octobre 2019, sur l'avenue colonel Ebeya, dans la commune de la Gombe, à quelques encablures du siège de l'Organisation pour l'Equipement de Banana-Kinshasa, que ces agents ont jugé bon de dénoncer la décision du Ministre des transports pour avoir nommé 11 mandataires à la tête de cette organisation publique. D'entrée, ces employés ont qualifié cette décision d'inappropriée car, indiquent-ils, la trésorerie de l'OEBK accuse déjà des difficultés énormes.

D'après eux, ce nouveau comité est budgétivore alors que l'OEBK n'arrive plus à couvrir ses charges avec les recettes du péage du Pont Maréchal dans la province du Kongo central. Sur ce, ils ne demandent rien d'autre que la dissolution pure et simple de ce nouveau comité directeur. Une femme s'est exprimée en ces termes : « Nous demandons au Chef du gouvernement, le Premier ministre ainsi qu'au Chef de l'Etat, Félix Tshisekedi, qui est le Garant des institutions de la République, d'annuler ces arrêtés tout en recommandant sa vision qui est celle de joindre les femmes dans la sphère de prise des décisions, soit chose faite au niveau d'OEBK car, les hommes seuls ne peuvent rien faire sans la femme. C'est cela la vision du Chef de l'Etat que les femmes de l'OEBK soutiennent, et nous attendons que le Chef de l'Etat prenne des décisions fermes pour corriger ces arrêtés ».

L'OEBK avec 311 travailleurs ne peut pas se permettre le luxe d'avoir une direction de 11 membres, apprend-on. L'Organisation pour l'Equipement de Banana-Kinshasa (OEBK) sous mandat de l'ancien ministre des transports José Makila, son comité directeur ne comptait que 6 mandataires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.