Madagascar: FAFA - Vibrant hommage des artistes à Andohalo malgré la pluie

La pluie n'a pas empêché Bekoto de rendre hommage à son frère d'armes

Hier, l'orage n'a pas empêché les artistes et les fans de Mahaleo de rendre hommage à Fafa à Andohalo à 17 heures. Larmes aux yeux, cœur débordé de chagrin, l'assistance n'arrête pas de chanter jusqu'au petit matin. Isekely résonnait la colline d'Andohalo.

Madagascar a perdu un trésor national. Les membres de la famille, les proches, des jeunes accompagnés de leurs amis, des mères avec leurs enfants, les fans sont venus nombreux au jardin d'Andohalo. « Je suis tétanisée. C'était mon chanteur préféré», a affirmé Voahirana Rantsimbazafy. Joues inondées de larmes, Remi Rianala a affirmé que la voix de Fafa lui a bercé, « je suis malheureux. Madagascar a perdu une voix », a-t-il ajouté. Une voix qui a dit tout haut ce que tout le monde pensait tout bas. Un ton qui donnait de l'espérance aux malgaches. A présent, Fafa n'est plus.

Certains ont considéré cette communion d'hier comme un dernier hommage. « Je travaille très tôt demain, je ne peux pas assister au dernier hommage au Palais des Sports. Adieu Fafa», a avancé Pierre Rakotomanana un jeune de 25 ans. Effectivement, le dernier hommage aura lieu ce jour au Palais des Sports Mahamasina à 10 heures,. Les membres du bureau du ministère de la Communication et de la Culture, dirigés par Lalatiana Rakotondrazafy-Andriatongarivo et plusieurs hauts dignitaires y seront . Le regretté Fafa sera décoré à titre posthume. D'après l'aîné du groupe Mahaleo, les obsèques se tiendront à l'Eglise FJKM Faravohitra avant l'enterrement au tombeau familial à Rangaina Ilafy.

Né en 1954, Famantanantsoa Rajaonarison était l'une des icônes de la chanson à textes malgache, une musique devenue populaire dans les années 1970 et 1980. Fafa était l'un des piliers du groupe Mahaleo. Madirovalo, fo Tanalahy, Hanaraka anao, Mihodinkodina ont largement dépassé la frontière malgache et faisant le groupe l'un des ambassadeurs de la mélodie malgache. L'homme passe mais ses œuvres restent. Fafa restera à jamais dans la mémoire des ses compatriotes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.