Madagascar: Centre Ivohary - Ouvert aux bénéficiaires de financements du programme Fihariana

Un centre d'appui à la formation professionnelle des jeunes dans le domaine de l'agriculture dénommé centre Ivohary, vient d'être inauguré par le Président Andry Rajoelina à Antsirabe.

La mise en place d'une telle structure est le fruit de la collaboration entre le programme national Fihariana, le Ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche ainsi que l'Organisation Internationale du Travail (OIT). L'objectif consiste à former des jeunes à se lancer dans l'entrepreneuriat, plus particulièrement dans le secteur de l'agri-business en vue d'assurer un développement rural, et ce, en commençant par la région Vakinankaratra. Cette formation des jeunes en entrepreneuriat sera développée dans toutes les régions de l'île.

En effet, « il faut leur prodiguer une formation de courte durée, soit de six mois, afin de les aider à mieux calculer leur rentabilité dans leurs activités agricoles. En outre, les apprentis bénéficieront des appuis matériels et financiers pour pouvoir metre en œuvre leurs projets », a évoqué le Chef de l'Etat.

Secteur avicole. Il faut savoir que le programme national Fihariana est conçu spécialement pour les jeunes, notamment ceux qui résident dans les zones rurales, dans le but de contribuer au développement du pays. Cependant, le manque d'expérience constitue un frein pour les jeunes porteurs de bons projets. Ce qui les empêche parfois d'intégrer le monde du professionnalisme. Raison pour laquelle, le Président de la République Andry Rajoelina a insisté sur l'importance des formations de courtes durées pour les jeunes, afin de renforcer leur capacité.

Lors de l'inauguration du centre Ivohary à Antsirabe, il a entre temps encouragé les jeunes porteurs de projets à investir davantage dans le secteur avicole. Ce qui permettra non seulement de développer l'entreprenariat mais également d'atteindre l'objectif de l'autosuffisance alimentaire. En effet, la consommation de la viande de volailles à Madagascar est de l'ordre de 2kg par an par habitant contre 28 kg par an par haitant à l'île Maurice. Par ailleurs, les responsables du programme national Fihariana tiennent également à préciser à cette occasion que toutes les procédures de demande de financements au niveau de cette entité sont gratuites.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.